Authentiques tropiques : entretien avec Marie O, ethnologue

publié le 13-10-2014

C'est un défi d'interviewer une blogueuse de la qualité de Marie O dans un web-journal satirique francophone de bon goût, pour publics de tous âges dotés de culture et d'intelligence (rappelons que celles-ci sont indispensables pour apprécier le second degré que l'on se vante de pratiquer ici). C'est donc avec délicatesse dans le maniement des mots et prudence dans celui des concepts que notre Rédacteur Suprême relève le défi. Note aux enfants et autres adultes habituellement choqués par la philosophie : vous avez le droit de lire l'interview de Marie O mais pas celui de visiter son blog. C'est interdit. In-ter-dit.

Marietopic

Marie O (@Marietopic)

son blog : Authentiques tropiques

-18

Marie O, qui es-tu ? Peux-tu te présenter à nos lecteurs et lectrices impatients de te connaître en trois héroïnes de romans pour illustrer trois dimensions de ta personnalité ?

Et bien, je lis l'Énéide en ce moment, un grand roman poétique. La mère d'Énée qui le soutient envers et contre tout, et, qui lui apparaît déguisée et en secret, est un personnage auquel je m'identifierais bien. Cette constance dans la filiation et le côté distendu de cette relation maternelle me parle. Or cette mère est la déesse Aphrodite qui s'unit par amour à un mortel, Anchise. Énée est né de cette union. Cerise sur le muffin*, cette déesse est associée à l'amour et à la sexualité. Pour tout le reste, allez voir wiki.

A bien y réfléchir, il y a peu de personnages féminins auxquels j'arrive à m'identifier dans les romans. Jeanne peut-être. C'est un livre écrit par Jacqueline de Romilly. L'auteure parle de sa mère et j'admire cette femme qui, veuve tôt, a élevé sa fille sans rien perdre ni de ses aspirations littéraires, ni de son côté décalé. Deux fois que je parle de la mère, vite un psy !

Et puis peut-être Alice Roy de la bibliothèque verte. Elle est détective et cela m'amuse toujours de chercher à comprendre comment fonctionnent la société, les personnes et les organisations. Ah, et j'oubliais Claude du Club des Cinq qui veut porter un nom de garçon. Comme je rêvais d'être Claude !

Et en un héros ?

Lorenzaccio m'a beaucoup touchée quand j'ai étudié cette pièce. Mais en répondant à tes questions, je me rends compte que les personnages qui m'interpellent le plus sont des vrais #gens : mon grand-père, une tante accueillante, un frère, ma fille, des auteurs, des amis...

Ton blog se titre "Authentiques Tropiques", référence évidente à Claude Lévi-Strauss. Quand as-tu commencé ton aventure ethnologique sur les Internets ? Pourquoi ? Pour qui ?

Par les forums, dans le temps d'avant. Ensuite, j'ai beaucoup z'ieuté les blogs d'illustrateurs. Je suis admirative devant l'esprit de synthèse et de création que demande l'histoire courte en quelques bulles, voir une seule. Un illustrateur/dessinateur, je ne sais pas le bon mot, est un observateur de la vie. Et les petites authenticités de la vie me passionnent.

J'ai commencé mon blog il y a un an et twitter il y a environ 6 mois. C'était un nouvel univers à explorer, et c'est enthousiasmant !

L'ethnologie est parmi les sujets les plus fédérateurs sur Internet depuis toujours, comme en témoignent des sites comme YouEthno ou Claude Levi et Michel ; as-tu déjà rencontré des passionnés d'ethnologie grâce à ton blog "Authentique Tropiques" ? Quels sont les sujets que vous avez approfondis ?

Sincèrement, je n'ai rencontré qu'une fois un ethnologue Irl, qui ne faisait plus d'ethnologie d'ailleurs, mais dirigeait un centre culturel. Ce qui m'a passionnée en discutant c'était sa vision globale du quotidien, comme s'il avait la capacité à prendre du recul sur son organisation (de travail notamment) et à regarder les petits évènements avec de la hauteur (sans se prendre au sérieux, genre perché).

Quels enseignements phénoménologiques tires-tu aujourd'hui de ton expérience de blogueuse ?

Du plaisir. Ce qui n'a rien de phénolo... comment tu dis déjà ? Que c'est beau de voir autant de tranches de vies, de projets, de façon d'écrire, de personnalités différentes ! J'aime contempler. Les blogs semblent un espace de paroles différent, libre de certaines contraintes comme celle de l'entourage proche ou de certains jugements. C'est aussi un moyen, pour certains, de militer, de faire entendre des idées politiques, de témoigner, de respirer, de créer, d'explorer d'autre parts de sa personnalités. Les blogs, c'est une sorte de grande ouverture au monde, pour peu qu'on ait envie de découvrir, d'explorer et de s'exprimer, même si beaucoup de blogs sont marchands ou créateur de buzz sans profondeurs.

Tu n'ignores pas que la publication de ton interview sur un web-journal de l'importance de Désinformations.com t'apportera une célébrité quasi infinie, des followers par millions et des lecteurs encore plus assidus. Es-tu prête ?

Gloupssss. Tu crois qu'il faut que je recrute un(e) CM et un chef(e) de projet ?

Depuis que tu connais Maître Roger, comment ta vie a-t-elle changé ?

J'ai souvent des frissons dans le cou à cause de ses bisous doux, j'ai regardé pour la première fois de ma vie #ADP, et j'utilise le hashtag #monAnalyse. Enfin, je souris souvent sur son site et blog de désinformation capital pour le moral !

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

Le bruit du vent dans les arbres, et les gouttelettes de pluie sur les vitres.

Et le sexe, dans tout ça ?

C'est une des plus belles choses de la vie avec le soleil, les livres, l'amour et les amis (et mon téléphone portable, un verre de vin, les clefs de chez ouam, ...). Et le thème principal de mon blog mi poétique mi érotique.

 

* j'ai découvert cette expression québécoise il y a peu

 

#tristes tropiques | #Marie O | #ethnologie | ##adp | #Enéide |

lire son blog : Authentiques tropiques

 

le billet d'avant, le 13-10-2014

L'Odyssée de la Petite Rapporteuse, licorne envoyée sur Terre

le billet d'après, le 15-10-2014

Lucie et les filles pensent que...

© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales