@desinfopointcom

Emmanuel Macron à Saint Martin : «j'y suis peut-être allé un peu fort»

correspondance du Microcosme
publié le 13-09-2017

Le président Jupiter s'est rendu à Saint Martin pour faire taire la rumeur selon laquelle "l'Etat n'a rien fait, comme d'habitude" comme le lui rappelait en direct une rescapée de l'ouragan Irma, avant d'être placée en garde à vue pour "déviance psychiatrique à portée terroriste" conformément à la nouvelle ligne sécuritaire du vieux Ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Saint Martin, île de contrastes

crédit : Flickr - Stuart Claggett

Jupiter promettait la foudre pour les fainéants. Le survol en hélicoptère de l'île de Saint Martin l'a éclairé sur le succès de sa politique : "j'y suis peut-être allé un peu fort", a alors reconnu le dirigeant français le plus jeune depuis Bonaparte devant neuf journalistes dûment sélectionnés mais que le le président de divine élection n'avait pas du tout remarqués.

Très impressionné lui-même par sa propre puissance au cours de ce vol à la verticale des décombres, le successeur de François Hollande a alors livré un morceau de sa pensée complexe : "nous les dirigeants du monde devons quand même faire attention, je pense à Trump qui promet la fureur et le sang, et en même temps je pense à moi-même".

Un moment de profonde humilité jupitérienne qui sera intégralement rapporté par les meilleurs magasines people. "J'aurais dû emmener Nemo avec moi pour sauver des gens... la prochaine fois..." a-t-il conclu, tout en faisant indiquant qu'il ne maîtrise pas encore tous super-pouvoirs, manifestement très supérieurs en force de frappe à ceux de Bwana Oga, son prédécesseur qui faisait pleuvoir.

 

#Emmanuel Macron | #ouragan Irma | #Saint Martin | #Jupiter

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 13-09-2017

Stephen Bannon : «Yes, I can»

le billet d'après, le 13-09-2017

Benoît Hamon crée son mouvement de refondation du parti Les Républicains

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales