@desinfopointcom

Un sac à vomi offert avec «Les Inrocks»

du Rédacteur Suprême
publié le 11-10-2017

Nos confrères «Les Inrockuptibles» consacrent ce mois-ci leur couverture à Bertrand Cantat, autant connu pour sa ligne mélodique que pour sa maîtrise musclée du dialogue homme-femme. Face à la vague d'indignation suscitée par cette apparition dans les kiosques de l'ex-chanteur de «Noir désir», relayée sur les réseaux sociaux, la rédaction a dû réagir. Sitôt que des lanceuses d'alerte toulousaines ont interpelé notre Rédacteur Suprême sur Twitter suite à la publication de cette couverture, nous avons envoyé notre stagiaire soumise, Charlotte Dubonchoix, mener une enquête bien désinformée sur place.

Extrait de la couverture honnie

crédit : Les Inrockuptibles

L'affaire est grave puisque de nombreuses femmes font part de leur désarroi : «quand je vois cet homme, je vois Marie Trintignant morte sous ses coups et je veux vomir», témoigne l'une d'elles. Et l'incompréhension croît lorsqu'on ouvre le magazine où sont révélées des pratiques violentes : «tous les instruments de Nino Ferrer sont présents en monceaux multicolores. Mais pas question de vénération : ils sont là pour être utilisés, maltraités...», y est-il écrit, sans fard, dans l'article consacré à l'ex-condamné de Vilnius.

Charlotte Dubonchoix a posé les questions qui s'imposent : où sont les cellules psychologiques pour les femmes qui ont des visions d'horreur à cause de votre couverture ? Qu'est-ce qui justifie l'apologie de la violence envers des instruments de musique ? Que faire contre l'envie de vomir ?»

La réponse de «Les Inrocks» est restée vague quant aux cellules psychologiques et les violences musicales. Elle est en revanche à la hauteur du préjudice subi avec l'offre d'un sac à vomi. Des stocks importants en seront acheminés vers les marchands de journaux, ce qui permettra de répondre aux besoins de vomir des lecteurs mais aussi des simples passants qui verront les affiches du magazine.

A noter enfin que notre stagiaire Charlotte Dubonchoix a obtenu que les sacs à vomi soient imprimés à l'effigie de Bertrant Cantat, ce qui permettra de joindre l'agréable à l'utile en cas de vomissements irrépressibles.

 

#sac à vomi | #Betrand Cantat

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 09-10-2017

Emmanuel Macron réclame un calendrier précis de la fin du monde

le billet d'après, le 11-10-2017

Emmanuel Macron nie avoir écrit le discours de Carles Puigdemont

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales