@desinfopointcom

Emmanuel Macron nie avoir écrit le discours de Carles Puigdemont

du Rédacteur Suprême
publié le 11-10-2017

Hier soir, la Catalogne a été proclamée indépendante le temps d'une demi-phrase : «nous décidons de l'indépendance de la Catalogne et en même temps nous décidons de suspendre l'effet de cette décision». Cette déclaration d'indépendance intermittente a semé le trouble dans toute l'Espagne mais aussi en Europe. Cet entre-deux ne ressemble pas, en effet, au style du président du gouvernement de Barcelone qui a plutôt habitué les observateurs à un discours musclé et jusqu'au-boutiste. Alors que l'on s'attendait à retrouver l'influence de Boris Johnson, partisan d'un hard españexit, les regards se sont tournés vers Paris. D'où en effet peut venir cette nouvelle approche complexe de l'indépendance sinon d'Emmanuel Macron ?

Carles Puigdemont, complexe

crédit : Wikipedia

L'intéressé a immédiatement fait savoir qu'il n'a en aucun cas influencé, et encore moins dicté, le discours prononcé par Carles Puigdemont hier soir devant l'assemblée catalane et diffusé sur écrans géants face à une foule de supporters de l'indépendance désormais en proie à l'incompréhension, voire à un sentiment de trahison. «Le président de la République ne s'est pas impliqué dans une affaire strictement interne au royaume d'Espagne», précise le communiqué de l'Elysée, «et en même temps il appelle au dialogue démocratique entre toutes les parties prenantes».

Le plus jeune dirigeant français - et en même temps espagnol - depuis Napoléon Ier a aussi proposé, «en geste d'apaisement entre toutes les communautés», de revenir sur la réforme de l'espagnol LV1 en se déclarant prêt à «étudier la possibilité de laisser aux collèges le libre choix entre le castillan et le catalan» en lieu et place de l'enseignement de l'anglais devenu logiquement inutile avec le Brexit.

Mariano Rajoy a appelé son homologue français pour lui demander de «s'occuper de la complexité française seulement, la situation étant déjà suffisamment confuse en Espagne». Une injonction qu'Emmanuel Macron, incorrigible, a déclaré «écouter et en même temps ne pas entendre totalement».

 

#Emmanuel Macron | #Carles Puigdemont | #Boris Johnson | #Catalogne | #Espagne

le billet d'avant, le 11-10-2017

Un sac à vomi offert avec «Les Inrocks»

le billet d'après, le 14-10-2017

Tweet de Donald Trump : «les États Unis quittent l'Union européenne !»

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales