@desinfopointcom

La pénurie de beurre entraîne des déprogrammations à la télé

du Rédacteur Suprême
publié le 26-10-2017

France 3 a pris la décision, qualifiée de «responsable» par les instances sociales, de déprogrammer le film suranné «La cuisine au beurre» interprété par les inoubliables Fernandel et Bourvil. Cette déprogrammations vise à ne pas encourager une consommation excessive de beurre en la période de pénurie que connaît l'Europe, et plus particulièrement l'Hexagone où le beurre est ancré dans les traditions culinaires ancestrales des régions de la moitié nord. Emmanuel Macron a salué la «décision courageuse du service public» et a promis dans la foulée une nouvelle baisse des ressources financières de France Télévisions.

Beurre : la France a peur

crédit : CC Flickr - Raphaël Labbé

Arte a aussi pris ses responsabilités en déprogrammant «Le dernier tango à Paris», film culte qui fait l'apologie de la consommation de beurre. «En ces temps difficiles où le beurre vient à manquer, il faut impérativement que nos concitoyens le réservent strictement à la cuisine», analyse le président de la République, qui enjoint la France à développer «la cuisine à l'huile partout où elle est au beurre» et en même temps prévoit des lois pour limiter le beurre dans les épinards («on a bien progressé avec la baisse des APL, il faut aller plus loin») et dans les croissants («ils n'auront qu'à manger leur pain blanc au petit déjeuner»).

On apprend par ailleurs que TF1 s'apprête à rediffuser les émissions des années quatre-vingt, quand il y avait surproduction de beurre, sujet grave sur lequel François Mitterrand avait été interpellé par Yves Mourousi et un jeune surdoué prénommé Cyrille en 1985 dans une célèbre émission intitulée «ça nous intéresse Monsieur le Président». Un exemple qu'Emmanuel Macron souhaite suivre : «oui, Mademoiselle Dubonchoix», a-t-il dit à notre stagiaire, «ça m'intéresse de parler du beurre à la télé, comme mon lointain prédécesseur, et qu'en même temps grâce à moi on trouve une solution pérenne à ces problèmes récurrents de beurre».

On reconnaît un pays bien gouverné à sa capacité de gérer ses produits laitiers.

 

#pénurie | #beurre | #cuisine au beurre | #dernier tango à Paris

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 26-10-2017

Les souvenirs de Tatie Monique

le billet d'après, le 27-10-2017

Pénurie de beurre : Emmanuel Macron veut une fat tax pour compenser la flat tax

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales