@desinfopointcom

Montparnasse : les trains sont à l'heure, les voyageurs déplorent l'absence de cellule psychologique

du Rédacteur Suprême
publié le 08-01-2018

Une énième panne a perturbé le trafic à la gare Montparnasse ce dimanche, entraînant son lot de gêne occasionnée pour les clients de la SNCF dont les divers TGV, rebaptisés NON-GO par quelques voyageurs facétieux, étaient bloqués à quai ou en rase campagne. Ce matin pourtant, tout se passe «normalement» selon le transporteur ferroviaire, ce qui n'est pas l'avis des passagers, comme en témoigne notre stagiaire envoyée spéciale sur les lieux. «C'est la panique ce matin encore à Montparnasse, les clients de la SNCF n'étaient pas prêts psychologiquement à ce que leurs trains soient à l'heure», nous indique ainsi Charlotte Dubonchoix.

Une si longue tradition d'incidents à Montparnasse...

Les voyageurs interrogés par notre stagiaire sont unanimes : la qualité de service de la SNCF, une fois de plus, est dénoncée. «On se fout du monde, je suis venu avec mes rations de survie pour deux jours, qu'est-ce que je vais en faire ?», s'interroge Kevin (les prénoms ont été changés à la demande des intéressés), «notre préjudice de TGV à l'heure n'est pas pris en compte» s'insurge Isabelle, «où sont les cellules psychologiques pour nous aider à exprimer notre désarroi face à ces horaires respectés ?», s'interroge Jean-Paul.

Coïncidence, le PDG de la SNCF est attendu aujourd'hui dans le bureau de la ministre des transports aux ordres d'Emmanuel Macron. Le président de sa République veut en effet se faire pardonner de ne pas avoir eu un mot de compassion pour les voyageurs de la SNCF lors de ses dix-huit minutes de voeux, «alors qu'il avait largement le temps», souligne Karine. Le financement de cellules psychologiques permanentes, «y compris et surtout quand les trains sont à l'heure» sera à l'ordre du jour, promet-on côté gouvernement aux ordres.

«Non mademoiselle Dubonchoix, je ne veux pas me réjouir trop vite, j'attends les actions concrètes de prise en charge de mon préjudice d'un TGV arrivé ce matin avec une minute d'avance», met en garde Roger, voyageur psychologiquement désespéré.

 

#Montparnasse | #TGV | #SNCF | #cellule psychologique

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 06-01-2018

L'interview d'Olyse, elle ne mord pas mais elle cause

le billet d'après, le 08-01-2018

Kim Jong-un : «je suis un plus grand génie que Trump»

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales