Désinformations.com

Pensée complexe : Emmanuel Macron réhabilite en même temps Pétain et Robespierre

du Rédacteur Suprême
publié le 07-11-2018

Ce sont certainement les deux dirigeants français les plus clivants de l'Histoire post-1789. Maximilien Robespierre a en même temps contribué à établir la Première République et la Terreur. Le Maréchal Philippe Pétain a en même temps été le vainqueur de Verdun et le fossoyeur de la démocratie en 1940. Le dirigeant le plus jeune de France depuis Bonaparte ne pouvait pas rester indifférent à la complexité de l'Histoire et a donc marqué son itinérance mémorielle du Centenaire de 1918 d'une reconnaissance de la Nation pour les bienfaits apportés par Philippe Pétain à Verdun (300.000 morts de part et d'autre). Mais face à la polémique, il a équilibré les choses dans la complexité qui lui est familière : Robespierre entrera lui aussi au Panthéon.

Aux Grands Hommes complexes, Emmanuel Macron reconnaissant

crédit : Lexe-I

Une polémique qu'il avait lui-même prévue et donc organisée lors de la préparation de son itinérance mémorielle à Baden-Baden, ainsi que le révélait précédemment notre correspondant dans le Microcosme. "Oui, j'assume la complexité de l'Histoire", nous confie un Emmanuel Macron habité par la lecture "intéressante" du premier tome des mémoires de Jean-Marie Le Pen. Celui qui voit en ce moment un certain bégaiement des années 1930, qui conduisent immanquablement aux années 1940, n'hésite pas à s'en approprier la phraséologie : "oui Pétain n'était pas très constructifs avec les Juifs mais en même temps ça n'empêche qu'il avait gagné la bataille de Verdun".

C'est donc la fin de la vile polémique sur le prix des carburants qu'entretiennent les nantis qui ont un travail et utilisent leur SUV hors de prix pour s'y rendre alors qu'ils devraient prendre le métro. Le président élu dans les circonstances que l'on sait a lui-même organisé le contrefeu pour qu'on parle d'autre chose grâce à Pétain : "complexe mais génial", analyse Adolphe-Benito Dubonchoix, le nouveau conseiller sécurité et liberté d'opinion à l'Elysée.

Coup de génie suprême, Emmanuel Macron laisse à ses détracteurs à peine le temps de se remettre de l'émotion d'un Pétain au Panthéon : il annonce donc dans la foulée l'entrée de Robespierre, inspiré par la lecture "passionnante" d'un ouvrage de Pierre Gaxotte.

"C'est peut-être trop complexe, là", lui aurait confié un Adolphe-Benito Dubonchoix quelque peu dérouté et pas vraiment fan de l'oeuvre républicaine de Robespierre. "Je réfléchis trop vite pour toi, certainement", aurait répondu le président des restes de la République qui a toujours une polémique d'avance, qui réfléchit déjà à d'autres réhabilitations.

 

#pensée complexe | #Emmanuel Macron | #Pétain | #Robespierre

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 07-11-2018

Pétain aurait perdu la bataille de Verdun si les carburants avaient été taxés comme aujourd'hui

le billet d'après, le 08-11-2018

Oumuamua : les extraterrestres ont renoncé à l'escale sur Terre à cause du prix des carburants

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales