Désinformations.com
écrire fb tw rss

Les archives de la désinformation de bon goût

afficher résultats par page

nos critiques de livres

13-05-2014
du Rédacteur Suprême

Nemesis

Aussi étrange que cela puisse paraître, on peut encore publier au XXIème siècle un ouvrage titré "Nemesis". Après des romanciers secondaires tels que Philip Roth, Isaac Asimov ou Agatha Christie, après un Star Trek, c'est donc au tour de Ceinwynn, bien connue de nos lecteurs désinformés, de s'attaquer au mythe de la déesse de la juste colère des dieux. Disons-le tout de go, et ce n'est pas parce qu'elle est notre correspondante au Mont Blanc depuis trois ans, Ceinwynn nous offre un merveilleux petit livre à dévorer d'une traite, surprenant comme le chocolat délicatement sorti de sa boîte et de son emballage alu.

Education

01-05-2014
du Rédacteur Suprême

Rythmes scolaires : Benoît Hamon sauve le débat

Le nouveau ministre du redressement irresponsable de l'éducation, Benoît Hamon, a repris et amélioré l'oeuvre de son prédécesseur, avec le courage et l'abnégation qui caractérisent le gouvernement de combat installé il y a un mois. Alors que Vincent Peillon avait cru malin d'aménager le temps scolaire, "pour refonder l'ennui à l'école, dans l'intérêt de nos enfants", suivant en cela les recommandations unanimes des acteurs du monde éducatif et pédiatrique, le ministre alibi de l'aile gauche du parti socialiste irresponsable réforme la réforme en sauvant l'essentiel : le débat. Décryptage par notre stagiaire-école, Charlotte Dubonchoix, qui est allée à la rencontre du ministre rue de Grenelle.

Education

09-04-2014
du Rédacteur Suprême

Succès de la lutte contre l'échec scolaire : Harlem Désir ne redouble pas rue de Solferino

Les parents socialistes du jeune Harlem Désir étaient inquiets après son échec aux élections municipales. Ils sont maintenant pleinement rassurés : malgré la Bérézina électorale à laquelle le dernier de la classe socialiste a emmené ses petits camarades, il ne redoublera pas rue de Solferino et obtient un premier emploi d'avenir au gouvernement."C'est une réussite des dispositifs structurels de la lutte contre l'échec scolaire mis en place par mon prédécesseur dont je ne me souviens plus le nom", analyse Benoît Hamon, ministre du redressement éducatif, qui précise que "ces dispositifs connaissent un réel essor depuis [ma] nomination la semaine dernière, et nous obtenons les premiers résultats encourageants comme le prouve l'exemple du jeune Harlem Désir".

Culture

08-02-2011
correspondance du Microcosme

Jules Verne : des romans d'anticipation de la fin du monde ?

Jules Verne est un auteur à succès français de bon goût francophone, né le 8 février 1828 à Nantes, une ville regorgeant de magistrats socialo-grévistes, et mort le 24 mars 1905 à Amiens, bourgade plus sage, sans thalasso, car il est fait déjà assez humide comme ça. Une grande partie de sa production a été consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction... ou d'anticipation, voire de prophétie comme lorsqu'il s'agit d'évoquer la date fatidique du 21 décembre 2012.

e-business

15-12-2010
correspondance du Microcosme

WikiLeaks : signez la pétition pour la protection de la désinformance

"WikiLeaks est une organisation terroriste", selon les autorités indépendantes de régulation de la désinformation, pour qui il faut "exhorter les grandes entreprises à faire fermer le site". Force est de constater en effet que, ces derniers jours, la collusion entre Wikileaks et la presse francophone de droite joue son plein : "je m'étonne d'observer que les lignes éditoriales des organes de presse soient de plus en plus alignées sur la désinformance francophone de bon goût de Désinformations.com", lâche notre Rédacteur Suprême qui, de sources bien désinformées, envisage de porter plainte contre le complot médiatico-politique et la collusion de fait entre Wikileaks et l'UMP.

Sciences

26-05-2010
du Rédacteur Suprême

Après le bilan de François Mitterrand sur la retraite à 60 ans, Nicolas Sarkozy continue de revisiter l'Histoire

Nos confrères du Figaro rapportent que le présidentissime a fustigé hier à Beauvais, devant des militants UMP, la décision prise par François Mitterrand, au début des années 1980, de ramener l'âge légal de la retraite de 65 à 60 ans. "On aurait beaucoup moins de problème s'il s'était abstenu", a analysé Nicolas Sarkozy avec profondeur. Il s'est attaqué à la suite à d'autres tabous en remontant le temps à travers les "problèmes" hérités de ses prédécesseurs qui, accumulés, limitent fortement la portée des réformes du gouvernement que les Français ont voulu en mai 2007.

 Changer de page

12page suivante

les archives par dates

les archives par thèmes

test QI
AUCUNE REPRODUCTION AUTORISÉE SANS AUTORISATION EXPRESSE DU RÉDACTEUR SUPRÊME
© Desinformations.com 1999-2014 mentions légales la Charte de Desinformations.com nous contacter plan du site 1