Désinformations.com
Le web-journal satirique depuis 1999

Les archives de la désinformation de bon goût

 

Education

25-05-2015
du Rédacteur Suprême

La FCPE se déchire sur la question de tondre la pelouse le lundi de Pentecôte

La FCPE tenait son 69ème congrès annuel ce week-end à Reims et s'est déchirée sur "les questions de gouvernance", comme l'expliquaient les proches du président désormais sorti, premier à avoir été désavoué par sa base dans l'histoire de la fédération créée en 1947. Toutefois, selon nos sources bien désinformées qui se sont rendues dans la capitale du champagne, la tension n'est pas née seulement de la réforme du collège, ou encore de la proximité supposée de la direction de la FCPE avec le gouvernement irresponsable, comme en témoignait la présence de Najat Vallaud-Belkacem qui était sortie indemne de la confrontation samedi matin. La FCPE n'a pas trouvé d'accord sur la question de savoir si l'on peut tondre la pelouse le lundi de Pentecôte, et si oui à quels horaires, et sinon pourquoi.

Education

19-05-2015
correspondance du Microcosme

Réforme du collège : la moitié des enseignants en grève, soit un quart en temps effectif de travail

Le Syndicat National de l'Enseignement Éclairé de Combat (Sneec) annonce 50% de grévistes mais le ministère irresponsable de l'Éducation nationale éclairée relève 27,65% de grévistes en taux effectif de travail. Certes les comptabilités diffèrent mais ce différentiel pose la question des temps de travail des enseignants des collèges. "Bien entendu, nous aurions fait grève un dimanche, nous aurions eu un taux de 100% de grévistes ou pas loin", conteste Jules Dubonchoix, porte-parole du Sneec, "et inversement, en taux effectif de travail, le taux aurait chuté à 0%..."

Alimentation

13-10-2014
du Rédacteur Suprême

Les propos d'Emmanuel Macron sur la raclette provoquent un tollé

Le ministre de l'économie a une nouvelle fois provoqué un sentiment de malaise au sein de la majorité socialiste irresponsable et au-delà après des propos jugés "incompatibles avec le projet socialiste" concernant la saison à partir de laquelle il convient de manger de la raclette. Alors que des photos de raclette étaient partagées sur les réseaux sociaux ce week-end et ont suscité un débat bon enfant sur l'adéquation météo-raclette, Emmanuel Macron a tapé du poing sur la table : "ce n'est pas qu'une question de météo, il y a une saison pour la raclette et les gens qui ne la respectent pas mettent en péril les équilibres macro-économiques de la zone euro".

Sociétal

05-02-2014
correspondance du Microcosme

La manif pour tous exige le maintien de la Loi Famille pour manifester contre ce qu'il n'y a pas dedans

Le report assumé de la "loi famille", après les manifestations maurrassiennes de dimanche ressemble à une reculade. Ce mouvement politique divise d'ailleurs la majorité irresponsable qui de toute manière sait se diviser sur beaucoup d'autres sujets. De sources bien désinformées, Emmanuel Macron, banquier secrétaire général adjoint de l'Elysée, il s'agit en fait d'un "mouvement tactique parfaitement calculé afin de retirer à la manif pour tous un motif de jour de colère, pour qu'ils restent donc chez eux et remplissent leur feuille d'impôts comme tout citoyen se le doit".

Education

29-01-2014
correspondance du Microcosme

Théorie du genre : le docteur Faukfaïus rassure

La polémique est née à l'extrême droite de la pensée conservatrice, elle gagne peu à peu nos écoles républicaines. Le ministre de l'éducation irresponsable, Vincent Peillon, a dû monter au créneau pour calmer l'inquiétude du peuple et justifier sa politique du genre "qui ne met aucun enfant en danger mais contribue à construire un avenir serein et rose socialiste". Qu'est-ce que la théorie du genre ? Le docteur Faukfaïus a bien voulu répondre aux questionx de notre stagiaire photocopieuse, Charlotte Dubonchoix.

Ecologie

28-06-2012
correspondance du Microcosme

Tondre sa pelouse le dimanche : la solution du mouton

Les 27 chefs d'Etats de l'Union européenne se réunissent ce week-end pour enfin aborder le coeur de la crise qui frappe nos marchés financiers : la tonte dominicale des pelouses. La tondeuse à gazon est bruyante et son bilan carbone à l'évidence négatif. Georges de la Décision Dubonchoix, chercheur en gazon et carbone, nous indique que "l'empreinte écologique de la tonte dominical d'une pelouse standard équivaut à 25% d'un aller-retour Bordeaux Paris en avion". Constat alarmant donc qui signale l'importance du sommet de ce week-end.

AUCUNE REPRODUCTION AUTORISÉE SANS AUTORISATION EXPRESSE DU RÉDACTEUR SUPRÊME
© Desinformations.com 1999-2015 mentions légales la Charte de Desinformations.com nous contacter