@desinfopointcom
La gare de chez les ploucs attend Nicolas Sarkozy
CC Wikimedia

27-10-2016

Sarkozy et les ploucs : nos révélations

Non, il ne l'a pas dit. Désinformations.com peut l'affirmer avec 17 ans d'expérience en désinformance quotidienne de référence : Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime déchu par l'accident électoral que l'on sait, n'a jamais jamais jamais dit «mes électeurs sont des ploucs». Pas plus qu'il n'a invité naguère une collaboratrice de l'Elysée à certaines galanteries bien de chez nous en vue de se détendre de tout le stress accumulé lorsqu'il sauvait le monde et moralisait le capitalisme. Désinformations.com n'en restera pas là et compte bien se lancer également dans le grand pugilat médiatique en portant plainte à son tour en diffamation contre les proses de l'Obs et de Paris Match qui ont publié force démentis et excuses de l'impétrant.

> lire la suite
Michel Rocard divisant la gauche pour mieux la rassembler
CC Wikimedia

03-07-2016

Mort de Michel Rocard : le conseil de Les Républicains accuse le gouvernement de négligence

En marge de la réunion du conseil de sa famille politique ce samedi, après l'annonce du décès de Michel Rocard, ex-premier ministre et fondateur de la deuxième gauche, Nicolas Sarkozy n'a pas eu de mots assez durs pour fustiger «la négligence» du gouvernement socialiste irresponsable qui avait promis en janvier dernier un plan de protection des personnalités prénommée Michel après les décès de Michel Delpech et Michel Galabru. Le président de Les Républicains a immédiatement «appelé personnellement» Michel Sardou et Michel Drucker pour s'assurer «qu'ils vont bien malgré la menace».

> lire la suite
L'Insee

09-06-2016

Créations d'emplois : soutenu par Nuit Debout, le Medef fustige «les patrons hors-jeu»

Lourde ambiance dans le bureau de Pierre Gattaz ce matin alors que l'Insee venait de publier les statistiques de la création d'emplois qui atteignent un niveau jamais vu depuis 2008, c'est-à-dire avant la crise financière qui avait conduit comme on sait le présidentissime Nicolas Sarkozy à accomplir courageusement son devoir en intervenant pour sauver le capitalisme et en le moralisant au passage. «C'est quoi ces créations d'emplois qui ne pouvaient pas attendre un an ?» criait le président du Medef très agacé par ce nouveau symptôme du «ça va mieux» qui donne raison à la politique pourtant irresponsable de François Hollande qui devait mener la France dans les bras de la droite libérale en mai 2017, «voire mieux, plus à droite encore».

> lire la suite
Nicolas Sarkozy, qui a évolué

24-01-2016

Dans son livre, Nicolas Sarkozy donne raison aux Français d'avoir voté Hollande en 2012

"Les gens ils ont eu raison qu'ils ont voté pour Hollande tellement que j'ai fait des conneries", confesse l'ex-présidentissime dans son livre-confession. Du yacht de Bolloré au pôv' con du salon de l'agriculture, sans oublier le bouclier fiscal ou les 35 heures non abrogées, Nicolas Sarkozy le reconnaît lui-même : "si j'aurais pas été moi, j'aurais pas voté pour moi vu comme mon septennat il a été nul". Il reconnaît ses erreurs, tout en rappelant qu'il a toutefois sauvé la planète du crash financier global en 2008 et que "sans vouloir dire du mal et tout amalmagouiller, il n'y a pas eu d'attaques terroristes du genre Charlie ou Bataclan quand j'étais présidentissime", même si "les actes isolés de Mohamed Merah ils se sont produits quand tout le monde il avait compris que ce serait Hollande le prochain président". Mais il n'y a pas que l'autocritique constructive, "La France pour la vie" esquisse aussi le discours du futur candidat de 2017.

> lire la suite
Vendredi lecture

05-08-2015

La Nuit des étoiles au programme du «Vendredi lecture» de Nicolas Sarkozy

Après l'immense succès de son tweet "Vendredi lecture" qui a fait le buzz la semaine dernière, Nicolas Sarkozy se devait de relever le défi d'un nouveau livre qui marquerait les esprits. En exclusivité pour nos lecteurs, le président de l'ex-UMP a accepté de nous confier sa lecture de ce vendredi 7 août 2015 : "2012, scénarios pour une fin du monde". L'occasion pour celui qui a connu l'accident électoral que l'on sait cette année-là de réfléchir au passé et à l'avenir, tout en se ressourçant bien sûr, sous le soleil bienfaiteur de la Corse. Un livre adapté à la Nuit des étoiles qui, justement, tombe cette année un vendredi.

> lire la suite
Frédéric Péchenard (allégorie)
CC Wikimedia

16-07-2015

Communication sur l'attentat déjoué : Frédéric Péchenard estime qu'il faut attendre 2017

Frédéric Péchenard, directeur général de l'ex-UMP, et ex-directeur de la police nationale du temps où la France était gouvernée par des gens responsables, a dénoncé "l'appropriation politique" par les irresponsables François Hollande et Bernard Cazeneuve après l'attentat déjoué qui visait à décapiter un officier de l'armée dont l'identité n'a pas été révélée par respect pour la famille. A l'ex-UMP, où l'on parle en orfèvres en matière de communication sur les affaires de police et toutes récupérations politiciennes y afférentes, les experts sont formels : il est trop tôt pour parler de sécurité si tôt avant les présidentielles. "C'est un débat qu'il ne faudra engager qu'au tout début de 2017", synthétise Frédéric Péchenard à nos micros.

> lire la suite
Les preuves

14-06-2015

Séisme 2.0 : l'Humour de Droite followe un de nos correspondants pendant 24 heures

Coup de tonnerre dans les réseaux sociaux francophones. Le compte Twitter "L'Humour de Droite", qui comptait 273.354 followers à l'heure des faits, a présenté pendant 24 heures un seul et unique abonnement, @microdesinfo, le redoutable correspondant dans le Microcosme de Désinformations.com, le web-journal satirique de désinformation francophone de bon goût, génialement piloté par son Rédacteur Suprême, Maître Roger. La situation est redevenue normale ce dimanche vers 14 heures mais le débat étant lancé sur les déviances de l'humour de droite.

> lire la suite
Mila Saint-Anne

29-10-2014
interview

Mila Saint-Anne, blogueuse multi-cartes

Quand la blogueuse multi-sites Mila Saint-Anne a sollicité notre Rédacteur Suprême pour être interviewée dans la rubrique culte "les entretiens de Désinformations.com", outre la joyeuse perspective d'une interview de qualité avec une pédagogue qui ne manquerait pas d'apporter une pédagogie de qualité à ses lecteurs bien désinformés, notre Rédacteur Suprême a immédiatement lancé le débat de fond : en fait, c'est quoi, le blog de Mila Saint-Anne ? Quelle URL choisir parmi la liste digne d'une recherche Google ? C'est qui, finalement, cette folle deux point zéro ? Ce sont toutes ces questions qu'approfondit cette interview sans concession, et bien d'autres tout aussi passionnantes tels le genre des prénoms dans les temps que les moins de 500 ans n'ont pas connus, l'émotion que provoque Maître Roger, ou encore les bacchantes de Jules Ferry.

> lire la suite
Sélection naturelle, un roman capitaliste, aux éditions La Lune sur le toit

07-04-2014
lecture

Sélection naturelle, un roman capitaliste

Disons-le tout de go et sans détour, instruit par de précédentes expériences littéraires moyennement glorieuses, c'est avec une appréhension à peine feinte que le critique littéraire bien désinformé entamait la lecture de "Sélection naturelle", un "roman capitaliste", un soir de tempête aux frontières du marais poitevin, preuve s'il en manquait encore des méfaits du réchauffement climatique et donc de la catastrophe que provoque ledit capitalisme, partout. Et puis, étrangement, ce petit livre a happé le critique bien désinformé. Sans prévenir.

> lire la suite
Là où se joue le sort des pépites de l'économie française
CC Flickr - Novopress

03-05-2013

Dailymotion - Yahoo! : pourquoi les éléments de langage de l'UMP ont été livrés en retard

L'opposition responsable, grande connaisseuse du monde de l'entreprise qui est naturellement de droite, a étonnamment réagi avec retard au énième couac gouvernemental concernant la vente possible de Dailymotion à Yahoo! à laquelle Arnaud Montebourg s'est opposé. La réaction décalée de l'UMP s'explique par une livraison tardive des éléments de langage, après un riche débat interne entre Henri Guaino et Jean-François Copé, qui sont finalement restés sur des positions contradictoires. Souvent accusée de caporalisme, l'ex-parti unique responsable montre ainsi la richesse de ses réflexions internes et sa capacité à exprimer deux avis contradictoires sans pour autant tomber dans le couac irresponsable.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales