@desinfopointcom
Tapisserie de Maître Roger, repartant à la conquête du web francophone de bon goût

01-04-2017
humeur

Pourquoi je relance Désinformations.com

Depuis ce triste 9 novembre 2016, le monde était plongé dans le double désarroi causé par l'élection de Donald Trump dans les conditions démocratiques que l'on sait et par ma décision d'arrêter Désinformations.com pour ma meilleure raison qui soit : ça ne m'amusait plus. Après un ultime billet empreint du bon goût qui avait fait mon succès il y a tout juste quatre mois, j'avais décidé dans ma grande sagesse de rejoindre la troupe anonyme des blogueurs, abandonnant avec courage mon si merveilleux statut de rédacteur suprême pour devenir un blogueur parmi les blogueurs. Mais aujourd'hui je reviens, réjouissez-vous.

> lire la suite
Un esturgeon décompté
CC Wikimedia

29-07-2016

Compteur d'oeufs d'esturgeon, un métier d'avenir

Qui n'a pas rêvé autre chose que le sempiternel «job d'été chez MacDo» pour payer ses vacances ou ses études ? L'économie digitale offre de nouvelles perspectives, bien plus ludiques, mieux payées et sans exposition au graillon. Ainsi se multiplient les plateformes en ligne comme foulitude.com, slaveonline.net ou MyPrecarity.org qui sollicitent la foule des nécessiteux et permettent à chacun de travailler depuis chez soi grâce à son ordinateur, en effectuant les tâches rébarbatives pour le compte des entreprises qui ne mobilisent plus leurs compétences internes.

> lire la suite
Pédés
CC Flickr - fl85

09-04-2016

Les prud'hommes publient le lexique des injures sexuelles au travail

Suite à la jurisprudence de cette semaine indiquant que traiter un coiffeur de "PD" n'est pas une insulte homophobe, les prud'hommes ont tenu à clarifier les choses en publiant une petit guide des injures dans le monde du travail. Grâce à nos sources bien désinformées, nous publions les faits essentiels à retenir de cet ouvrage fort utile. Dans tous les métiers réputés recruter des homosexuels, il est désormais acceptable de traiter des employés de "pédé", mais aussi de "fiotte", de "tante", "pédale", ou les appeler "Ma Chérie" même s'il sont de sexe masculin et qu'ils n'aiment pas qu'on les appelle ainsi. Il s'agit bien entendu des relations d'employeur à salarié puisqu'il ne serait pas envisageable que le salarié puisse s'adresser autrement que par "Monsieur" ou "Madame", suivi du grade de son manager.

> lire la suite
WC condamnés
@maitreroger

19-02-2016

Des WC ont été condamnés : le Conseil constitutionnel censure l'état d'urgence

Les témoignages s'étaient multipliés concernant les excès de l'état d'urgence instauré après les attaques terroristes du 13 novembre : assignations à résidence abusives, atteinte à la liberté de manifestation des défenseurs du triton nantais, mise en examen de l'écrivain Nicolas Sarkozy, perquisitions aux objectifs flous, saisies informatiques... autant de dérives au nom de la sécurité qui suscitaient l'inquiétude des observateurs de l'irresponsabilité socialiste au pouvoir. Alors que le parlement venait d'autoriser la prolongation dudit état d'urgence dans un contexte extrêmement tendu, les sages de la rue Montpensier ont répondu à une question prioritaire de constitutionnalité après la condamnation de WC qui avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

> lire la suite
Vagant, pour vous servir, Mesdames

14-01-2016
interview
(-18)

Vagant, idole des hypokhâgneuses

Il est grand temps de faire connaissance avec Vagant, auteur du blog éponyme «Extravagances», dont la lecture sera recommandée aux seuls adultes consentants. Lesdits adultes ne sauraient pourtant réduire Vagant à ses seuls écrits érotiques qui, certes brillants et de bon goût, ne peuvent pas résumer l'auteur virtuose, le séducteur d'hypokhâgneuses, l'exégète de Saint Augustin... Lisez interview de Vagant, lisez son blog, lisez ses nouvelles, et mesdames, mesdemoiselles, n'hésitez pas à lui écrire auprès de Maître Roger qui transmettra. Et n'oubliez pas de coucher les enfants avant tout ça.

> lire la suite
Ceci n'est pas un réseau social
CC Pixabay

07-09-2015

Facebook censure les photos fumeuses

On connaissait déjà la censure citoyenne 2.0 anti-photo comportant des scènes de nus ou comportant des suggestions sexuelles. Un vaste mouvement citoyen de dénonciation s'était rapidement mis en place, chaque Facebooker pouvant et devant faire la milice anti-sexe pour protéger les yeux innocents des utilisateurs du réseau social. Un simple clic et tout une page ou profil étaient automatiquement bloqués, jusqu'à examen du Conseil Conservateur de la Censure Puritaine (CCCP). Depuis quelques jours, Facebook a franchi vers un nouveau pas vers un monde plus pur, plus sûr, un monde sans vice, plus marketing, plus 2.0.

> lire la suite
Sophie Gourion

23-06-2015
interview

Sophie Gourion, princesse des Internets

Il y a mille et une raisons de lire le blog de Sophie Gourion, ne serait-ce que pour ses analyses du sexisme trop ordinaire de la communication contemporaine ou pour son récent clash avec des «profs haters» bas du neurone. Les fans de Maître Roger, qui sont naturellement nombreux parmi les lecteurs de Désinformations.com, apprécieront aussi Sophie pour ses troublants points communs avec le rédacteur suprême, depuis ses débuts sur les Internets au même moment que Lui à la vitesse affolante de 56K, jusqu'à son bannissement de Google AdSense pour pornographie imaginaire. Amis lecteurs, n'hésitez plus ; lisez-en et mangez-en, du bon blog de Sophie !

> lire la suite
Station de métro offensant la laïcité
CC Wikimedia

08-04-2015

La RATP censure les noms religieux des stations de métro

Après l'affaire de l'affiche censurée par la RATP, ce sont les noms de certaines stations de métro qui sont dans la ligne de mire du Comité Laïc Expert en Régulation par la Censure (CLERC) qui veille au bon ordre de la communication infra-muros de la capitale. "Saint Lazare est peut être passé dans le vocabulaire parisien comme un nom de gare SNCF, mais n'oublions que ce nom fait référence aux croyances chrétiennes de résurrection sur décret du Christ, donc ce n'est pas très laïc tout cela", indique Judas Duchoilaïc, porte-parole du CLERC. Une commission spéciale a donc été désignée par la maire de Paris, Anne Hidalgo, pour faire des propositions de révisions des noms de stations de métro trop ouvertement marquées par la religion.

> lire la suite
Encore un innocent injustement attaqué par le pouvoir socialiste irresponsable !
CC Wikimedia

19-02-2015

Le gouvernement lance un complot contre Patrick Balkany en pleine polémique sur le 49-3

Le gouvernement de clarté de Manuel Valls a engagé son irresponsabilité au titre du l'article 49 alinéa 3 de la Constitution de droite qui dispose que la loi Macron est bonne pour la compétitivité de l'économie. Sans attendre le verdict des urnes à l'Assemblée nationale où l'on ne fait plus tomber les gouvernements depuis plus d'un demi-siècle, le premier ministre a allumé un puissant contre-feu en manipulant la Justice aux ordres du pouvoir : la demande de levée de l'immunité parlementaire de Patrick Balkany vient de tomber sur les téléscripteurs. Le parti du genre humain (PGH) est vent debout contre cette demande "scandaleuse".

> lire la suite
La Petite Rapporteuse, incarnation de la perfection du blog, ainsi que du papier peint de l'autoportrait

13-10-2014
interview

L'Odyssée de la Petite Rapporteuse, licorne envoyée sur Terre

Nous poursuivons notre exploration passionnante de la blogosphère par un voyage en Normandie en compagnie d'une licorne nommée Laurie, aussi connue sous l'illustre nom de scène de "La Petite Rapporteuse". Jeune artiste pleine de promesse, elle est la première interviewée dont la vie a vraiment changé depuis qu'elle connaît Maître Roger, comme le démontre sa réponse brillante à la traditionnelle question à laquelle tout(e) interviewé(e) se doit de répondre. Il fallut réanimer notre bien-aimé Rédacteur Suprême dont la modestie légendaire est restée dans le coma plusieurs heures.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales