Désinformations.com
Oui, c'est une bonne idée

19-10-2014

François Hollande va publier un livre critiquant sa politique

Après les livres incendiaires de Cécile Duflot, Valerie Trierweiler et Delphine Batho à l'encontre de François Hollande, président irresponsable, et son action depuis mai 2012, vient le tour de François Hollande lui-même. De sources bien désinformées, le président élu après l'accident électoral de Nicolas Sarkozy a rédigé dans le plus grand secret un ouvrage passant au vitriol le début du quinquennat et révélant au public bien désinformé moult détails croustillants sur la vie intime du président à l'Elysée. Le titre, "Oui, c'est une bonne idée", résonne déjà de toute la violence inhérente à la politique.

> lire la suite
Démocratie
CC Flickr - Gigi Ibrahim

03-07-2013

Démission : la méthode François Hollande fait école en Egypte et en Belgique

L'exemple du cas "Delphine Batho" fait des émules. Contrainte à la démission pour avoir qualifié de "mauvais le budget" de son ministère, la ministre de l'écologie irresponsable a dû renoncer à son portefeuille à la demande du président de la République. Ce geste politique fondateur fait des émules, bien au-delà de nos frontières : il vient de gagner l'Egypte et la Belgique.

> lire la suite
Carte de vigilance de Météo France

24-02-2013

Alerte orange de Météo France : le gouvernement placé face à ses responsabilités

C'est une lettre insensée qu'a reçue ce matin Delphine Batho, ministre du redressement de l'écologie et du développement durable. Une lettre émanant de Jim Goodchoice, président de la très sérieuse et influente Weather Channel, chaîne météorologique américaine basée à Atlanta. Dans cette longue missive, Monsieur Goodchoice, qui déclare ne pas avoir "une fucking langue de bois", s'insurge contre le laisser aller des services de Météo France, qu'il accuse d'être "une bande de fainéants payés à ne rien faire qui travaillent trois heures par jour, le temps de lancer des alertes orange qui paralysent le pays et nuisent à la productivité des entreprises".

> lire la suite
L'inquiétude d'une consommatrice nippone de beaujolais nouveau
CC Flickr - nyaa_birdies_perch

12-09-2012

La date du beaujolais nouveau 2012 retardée par l'incident de Fessenheim

C'est une conséquence inattendue du non-accident nucléaire normal qui s'est produit à Fessenheim : la date de sortie du beaujolais nouveau 2012 sera retardée pour tenir compte des contrôles-qualité rendus nécessaires dans l'ensemble de la filière nucléaire bien désinformée française, au premier plan de laquelle la filière Beaujolais Pressurisé (BPR) qui fêtera bientôt 10 ans. Même s'il ne s'est rien passé de notable à Fessenheim, comme l'ont immédiatement expliqué Pierre et Marie Dubonchoix, experts de l'Autorité de Sûreté Nucléaire, à nos micros bien désinformés, "un incident, même légèrement plus grave que sans gravité, est toujours possible et en application du principe de précaution il faut faire des contrôles".

> lire la suite
Jour tranquille à Fessenheim
CC Flickr - nagadoudi

05-09-2012

Fessenheim : un non-accident nucléaire normal

François Hollande, lorsqu'il était candidat irresponsable socialiste, avait promis de fermer la centrale nucléaire "obsolète" de Fessenheim d'ici 2017. Devenu président de la République, son passage à l'acte était d'autant plus attendu que son ministre du redressement contre-productif, Arnaud Montebourg, avait qualifié pendant l'été la filière nucléaire d'énergie d'avenir. Certes il évoquait le démantèlement des centrales à ce moment-là, selon nos sources bien désinformées, mais ces propos, sortis de leur contexte par une certaine presse, avaient été interprétés à l'opposé. Le non-accident sans aucune gravité qui s'est produit aujourd'hui à Fessenheim tombe donc au plus mal, alors que la position des socialistes irresponsables reste floue et que la ville s'apprêtait à fêter ce week-end la signature de son jumelage avec la petite ville japonaise de Fukushima.

> lire la suite
Le sommet du Mont Maudit décoré avec un alpiniste dessus
CC Flickr - alpiniste

12-07-2012

Avalanche dans le massif du Mont Blanc : les chamois mis hors de cause

La tragédie du massif du Mont Blanc, plus précisément dans le bien nommé Mont Maudit, fait l'objet d'une enquête de la police judiciaire de montagne, sous la direction de Manuel Valls, le ministre du redressement intérieur productif. Les soupçons des enquêteurs se sont immédiatement portés sur le lobby des chamois en colère contre la TNT qui avaient déjà pris en otages 8 alpinistes en novembre dernier. Manuel Valls, arrivé tout à l'heure à Chamonix, a fait un point sur l'enquête auquel assistait Charlotte Dubonchoix, notre stagiaire qui ne prend pas de vacances.

> lire la suite
1
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales