@desinfopointcom
credit33.fr
La France, centre du monde, choisit la couleur moyenne de l'Univers

22-01-2018
web-journal

La France abandonne son drapeau tricolore

Matignon, toujours à la recherche de nouvelles économies innovantes et structurelles, vient d'annoncer l'abandon de l'aéroport de Notre Dame des Landes ainsi que la candidature de la France à l'Exposition universelle de 2025. «Notre souci est de faire des économies en commençant par ce qui ne sert à rien», déclare le Premier de cordée gouvernementale, un certain Édouard Philippe, «et c'est pas fini...»

> lire la suite
En avant la musique !

11-01-2018
interview

Rock and blog avec Fanch

L'interview d'aujourd'hui nous emmène en Bretagne, terre de contrastes musicaux, d'où nous écrit Fañch, festivalologue et twittos fou, auteur du blog «RockFanch» où il chronique toutes les musiques qu'il aime. Une bien belle idée culturelle représentative de la magie des Internets contemporaine qui permet au profane inculte, fût-il suprême par ailleurs, de découvrir des sons dont il ignorait jusqu'à la probabilité de l'existence. Un blog qui donne envie de troquer son béret pour un bonnet rouge et partir festivaler vers l'inconnu de l'au-delà musical.

> lire la suite
Le terrifiant visage de la fin du monde

09-10-2017
web-journal

Emmanuel Macron réclame un calendrier précis de la fin du monde

Après la fin du monde qui n'a pas eu lieu le 23 septembre dernier, malgré les prédictions précises de l'astropathe David Meade, de nouvelles rumeurs de fin du monde courent ces derniers les Internets au sujet d'un astéroïde, 2012 TC4, qui frôlera notre douce et fragile planète bleue le 12 octobre 2017, autant dire après-demain à l'heure où nous mettons en ligne. Pourtant, selon les experts bien désinformés interrogés par Charlotte Dubonchoix, notre stagiaire, rien n'est moins sûr que cette supposée fin du monde. Dans ce climat d'incertitude anxiogène, Emmanuel Macron a frappé du poing sur l'astrolabe et demandé «un calendrier précis de la fin du monde» à ses ministres réunis en séminaire ce dimanche.

> lire la suite
Barcelone, ville de contrastes

09-10-2017
web-journal

Crise en Catalogne : Boris Johnson et Bachar Al Assad proposent chacun une médiation

Suite au référendum sur l'indépendance et dans un contexte qui évoque les prémisses d'une guerre civile entre Barcelone et Madrid, la situation en Catalogne inquiète à juste titre la communauté internationale. Alors que la médiation de l'Union Européenne n'est pas possible dans «une affaire intérieure au Royaume d'Espagne» et que les propositions de la Suisse, pays neutre, restent à cette heure lettre morte, deux experts ont proposé leur aide. D'une part Boris Johnson, qui propose à Barcelone d'accompagner un «hard Españexit», d'autre part Bachar Al Assad, qui propose son aide à Madrid pour «rétablir l'ordre légitime et gazer la rébellion».

> lire la suite
Image non censurée du grand remplacement culinaire

18-09-2017
web-journal

Panique au Front National : il y aurait des crétins infiltrés

Florian Philippot, vice-président du Front National et en même temps président de Les Patriotes, n'a pas mâché ses mots ce matin à l'endroit de ceux qui l'on accusé entre autres de «collaboration avec l'occupant» pour avoir mangé, vendredi, un couscous à Strasbourg. Le numéro deux du parti de Marine Le Pen a livré son analyse à notre consoeur bien informée Léa Salamé : «ces gens sont des crétins». Le service d'ordre du parti fondé par Jean-Marie Le Pen s'est immédiatement mobilisé pour traquer les crétins frontistes et organiser une rafle.

> lire la suite
Kim Jong-moins-un et Kim Jong-zéro peuvent être fiers du petit Jong-un

05-09-2017
web-journal

Championnats du monde de connerie : la finale Kim Jong-un - Trump inquiète la communauté internationale

Le jury vient de rendre son verdict, confirmant ce que les sources les mieux désinformées pressentaient : ce sont bien Kim Jong-un et Donald Trump qui s'affronteront dans la finale des championnats du monde de connerie. Le premier en raison de sa politique d'agression caractérisée au mépris des condamnations unanimes de la communauté internationale. Le second «pour l'ensemble de ses tweets». La finale promet un magnifique affrontement, digne des dirigeants les plus cons de la planète. Beaucoup s'inquiètent néanmoins d'une possible escalade nucléaire si les deux finalistes décidaient de mettre leurs diverses menaces à exécution.

> lire la suite
Le dediboobs à Maître Roger pour le 8 mai

02-05-2017
humeur

Marine Le Pen interdira les dediboobs

La bataille de l'entre-deux tours fait rage, les deux candidats anti-système non dégagés s'occissent sur l'Europe, l'héritage du président irresponsable sortant ou encore l'importance de la Shoah. Pour tout dire je trouve tout ça moyennement intéressant et je voterai Macron, comme au premier tour, parce que je suis un garçon plutôt constant. En revanche, je suis affolé d'apprendre de sources bien désinformées proches d'un marchand de chemises brunes que Marine Le Pen projette d'interdire les dediboobs. Une nouvelle qui fait froid dans le dos quand on sait que son élection éventuelle pourrait intervenir la veille du 8 mai.

> lire la suite
Ficher les ausweis, une idée de gauche
CC Wikimedia

03-11-2016

Le fichier TES ouvre la voie aux statistiques ethniques

La création du fichier des «Titres Electroniques Sécurisés» par voie de décret publié en plein week-end de la Toussaint a fort ému la communauté sociétale soucieuse de libertés publiques et autres valeurs surannées telles que la vie privée qui appartient à un autre temps. Les mêmes qui donnent sans hésitation leur pedigree et photos de famille à facebook s'inquiètent en effet de ce fichier liberticide qui rassemblera tous les Français sous les vils prétextes de lutte contre la fraude et efficacité des services de police et de renseignement. Pire, selon nos sources bien désinformées, TES signifie en réalité «Traitement Ethnique des Statistiques» : le fichier honni légalise enfin les statistiques ethniques.

> lire la suite
L'image que l'on ne verra pas pendant l'état d'urgence
CC Wikimedia et Maître Roger

17-07-2016

Manuel Valls : «Pokémon Go interdit pendant l'état d'urgence»

L'engouement planétaire pour Pokémon Go ne pourra pas franchir les frontières hexagonales de sitôt, en tout cas pas avant la fin de l'état d'urgence. C'est en ces termes martiaux que Manuel Valls a pris la mesure de la menace du jeu qui fait fureur dans tous les pays où il a été testé et qui pourrait modifier les rapports sociétaux dans notre beau pays traumatisé par les vagues d'attaques terroristes. Le locataire de Matignon répond ainsi aux inquiétudes qu'exprimaient déjà l'opposition responsable, à commencer par Henri Guaino qui craint que les citoyens stressés n'attaquent les Pokémon dans nos villes et campagnes à coups de vrais lance-roquettes, tandis qu'Alain Juppé déclare que «les futurs dérapages de Pokémon Go auraient pu être évités».

> lire la suite
L'Insee

09-06-2016

Créations d'emplois : soutenu par Nuit Debout, le Medef fustige «les patrons hors-jeu»

Lourde ambiance dans le bureau de Pierre Gattaz ce matin alors que l'Insee venait de publier les statistiques de la création d'emplois qui atteignent un niveau jamais vu depuis 2008, c'est-à-dire avant la crise financière qui avait conduit comme on sait le présidentissime Nicolas Sarkozy à accomplir courageusement son devoir en intervenant pour sauver le capitalisme et en le moralisant au passage. «C'est quoi ces créations d'emplois qui ne pouvaient pas attendre un an ?» criait le président du Medef très agacé par ce nouveau symptôme du «ça va mieux» qui donne raison à la politique pourtant irresponsable de François Hollande qui devait mener la France dans les bras de la droite libérale en mai 2017, «voire mieux, plus à droite encore».

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales