@desinfopointcom
Jean-François Copé revient, TF1 est prête, aussi
Youtube

14-02-2016

Jean-François Copé et François Fillon candidats aux primaires : la COCOE se déclare prête

La déclaration de candidature de l'ex-président par putsch de l'ex-UMP a été accueillie ce soir avec force enthousiasme dans les milieux statistiques. La perspective d'un nouveau scrutin auquel participeront Jean-François Copé et François Fillon promet en effet de nouvelles actions de recomptages sur fond de polémique statistique, comme aux heures glorieuses de novembre 2012, lorsque la COCOE (Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales) de l'ex-UMP avait longuement cherché qui avait été le vainqueur de l'élection à sa présidence. Nouveauté avec la primaire de 2016 : le vote sera ouvert à tous et non aux seuls adhérents de l'ex-UMP, ce qui démultipliera à l'infini les possibilités de triche.

> lire la suite
Nicolas Sarkozy, qui a évolué

24-01-2016

Dans son livre, Nicolas Sarkozy donne raison aux Français d'avoir voté Hollande en 2012

"Les gens ils ont eu raison qu'ils ont voté pour Hollande tellement que j'ai fait des conneries", confesse l'ex-présidentissime dans son livre-confession. Du yacht de Bolloré au pôv' con du salon de l'agriculture, sans oublier le bouclier fiscal ou les 35 heures non abrogées, Nicolas Sarkozy le reconnaît lui-même : "si j'aurais pas été moi, j'aurais pas voté pour moi vu comme mon septennat il a été nul". Il reconnaît ses erreurs, tout en rappelant qu'il a toutefois sauvé la planète du crash financier global en 2008 et que "sans vouloir dire du mal et tout amalmagouiller, il n'y a pas eu d'attaques terroristes du genre Charlie ou Bataclan quand j'étais présidentissime", même si "les actes isolés de Mohamed Merah ils se sont produits quand tout le monde il avait compris que ce serait Hollande le prochain président". Mais il n'y a pas que l'autocritique constructive, "La France pour la vie" esquisse aussi le discours du futur candidat de 2017.

> lire la suite
Charles

10-01-2016
interview

Encore un whisky, Charles ?

La vie de Charles a changé une première fois quand il a rencontré Maître Roger, notre bien-aimé rédacteur suprême. Elle va changer à nouveau quand nos lecteurs auront découvert sa sublime interview par le non moins sublime Maître Roger. Nous imaginons sans peine les réactions enthousiastes, les filles nues qui se jetteront sur lui dans les rues de Niort, et tout ce genre de chose. Vous désiriez connaître celui qui anime avec brio et une dizaine de gens le site «Another Wiskhy for Mr Bukowski» (dit AOW pour les intimes) depuis des années. Soyez dans la joie, c'est maintenant.

> lire la suite
Il est venu !
CC Flickr - Federico Zanone

24-06-2015

Nicolas Sarkozy veut multiplier les pains au chocolat

"Quelle quête du plaisir qu'elle est possible sans pain au chocolat ?" demande, la main sur le coeur, Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime déchu lors de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait, "il faut que je multiplie les pains qu'ils sont au chocolat !" Apportant ainsi un soutien tardif mais appuyé à son fidèle prédécesseur Jean-François Copé, le président de l'ex-UMP fait ainsi du pain au chocolat un enjeu majeur pour 2017. Car un jour, quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il distribua des pains au chocolat aux grands malades de son bureau politique.

> lire la suite
L'horodateur, pomme de discorde à l'ex-UMP
CC Flickr - PoloGoomba

04-06-2015

Le bureau politique de l'ex-UMP se divise sur la question des horodateurs

On pensait l'ex- UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient) enfin apaisé après le retrait définitif de la vie politique de Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime victime de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait. Et lui-même conseillait aux jeunes de l'UMP, comme Alain Juppé, François Fillon ou Jean-François Copé "de pas qu'ils se divisent". Las. La question centrale des horodateurs remet le feu aux poudres. Réunis en bureau politique, les cadres du parti ex-UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient), ont tenté de définir une position commune sur ce sujet sensible s'il en est.

> lire la suite
Nicolas Sarkozy annonçant son départ à son staff
CC UMP Photos

03-06-2015

Nicolas Sarkozy arrête définitivement la politique

"Il y a trop de pression ; c'est décidé, j'arrête, définitivement". Le visage grave, tendu, mais décidé, Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime victime de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait, a réuni son cabinet politique de l'ex-UMP : "c'est pas possib' ça que je dise de mon ami François Bayrou qu'il est un bègue sidaïque que je vais crever, c'est pas mes mots que je dis, ça ne ressemble pas à moi... C'est pourquoi que j'ai décidé que je devais que j'arrête la politique..." Une vingtaine de fidèles sont autour de lui, dont François Fillon, Jean-François Copé et Alain Juppé, tous très émus, mais dignes. De sources bien désinformées, Henri Guaino, la plume de Nicolas Sarkozy, s'est quand même effondré en larmes dans les toilettes de l'ex-UMP, en récitant du Malraux.

> lire la suite
L'ouvrage de référence à lire d'urgence pour ne plus se tromper

18-06-2014

Plus de la moitié des militants UMP regrettent leur tatouage de Jean-François Copé

Mélanie Chaise de Nogaray confie tout de go à nos reporters biens désinformés : "Je regrette amèrement de m'être fait tatouer le portrait de Jean-François Copé après son élection à la tête de l'UMP. Je veux me le faire enlever mais la longueur de l'opération (plus de 20 séances) m'effraie." Mélanie tient cependant à garder ses tatouages plus anciens de Nicolas Sarkozy et de Selena Gomez. Mélanie ajoute : "Je le regrette d'autant plus Copé qu'il est gravé sur mon sein droit, et avec la saison des décolletés, dès que je vais dans une soirée, on me branche sur l'affaire Bygmalion". Mélanie n'est pas la seule sympathisante à regretter un tatouage.

> lire la suite
Un philosophe qui ne s'imaginait pas qu'il serait un jour odieusement détourné par des énarques
CC Flickr - Renaud Camus

15-06-2014

Sujet du bac 2014 : «Peut-on réussir dans la vie sans avoir fait de philosophie ?»

Le sujet du bac de philo 2014 vient d'arriver dans notre rédaction bien désinformée, à la suite d'une fuite apparemment organisée par Sud Rail afin de favoriser les jeunes bacheliers qui auraient été stressés par les conditions de transport pour arriver jusqu'à leur centre d'examen. Nous sommes donc en mesure de désinformer nos jeunes lecteurs que ce n'est finalement pas le sujet sur "la grève des transports est-elle irresponsable ?" qui tombera mais un sujet plus conforme aux programmes de Terminale. Les candidats au bac 2014 seront invités à disserter sur la question suivante : "Peut-on réussir dans la vie sans avoir fait de philosophie ?"

> lire la suite
Le four de Jean-Marie Le Pen
(de marque Bosch, bien sûr)

09-06-2014

Le débat du jour : accepteriez-vous de faire cuire vos opposants politiques ?

Le fondateur historique et président à vie du Front National a ouvert un débat intéressant cette semaine en proposant de mettre quelques opposants politiques à cuire dans un four. C'est le sens du mot "fournée" et Jean-Marie Le Pen, qui maîtrise très bien la langue Nationale, ne se trompe pas de mot quand il parle. Voici quelques réponses bien désinformées recueillies par Désinformations.com auprès d'autres dirigeants politiques au sujet de cette proposition audacieuse.

> lire la suite
Judas, au temps d'un bien-nommé rendez-vous
CC Flickr - UMP Photos

27-05-2014

Affaire Bygmalion : Alain Juppé dissout l'Assemblée nationale

Rien ne va plus à l'UMP. De son élection par putsch très contestée à la tête du parti, à l'affaire Bygmalion, le bilan de Jean-François Copé suscite l'inquiétude des gens, voire la colère. "Malgré de nombreux emplois fictifs, la courbe du chômage n'est toujours pas inversée", indique Alain Juppé, grand spécialiste en la matière et fin connaisseur de la crise française, "et malgré les dons massifs indirects des contribuables pour redresser les comptes de l'UMP, le parti est toujours très endetté". Alain Juppé, droit dans ses bottes, a obtenu la démission de Jean-François Copé : "et quand il y en a pour un François, il y en a pour trois", lâche-t-il, mystérieux, à nos micros.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales