Désinformations.com
Un lycée de banlieue

20-10-2018
web-journal

Banlieue : il braque sa prof pour qu'elle le note «présent» alors qu'il était bien en classe

La scène se passe dans une banale banlieue abandonnée des pouvoirs publics dans la région parisienne. Un lycéen, sans doute angoissé par la perspective de la suppression du Bac et par ParcoursSup, le nouveau système de sélection post-Bac (qui sera amélioré pour mieux supprimer des élèves de l'enseignement supérieur), arrive en classe, sort un revolver Magnum 351 qu'il braque sur sa prof : "tu me notes présent !" lui ordonne-t-il. "Mais vous êtes présent, Kévin", lui aurait répondu un peu maladroitement l'enseignante.

> lire la suite
Bernard Cazeneuve en manifestation statique
CC Wikimedia

20-06-2016

Le gouvernement se rapproche de Nuit Debout avec les manifestations statiques

En interdisant tout défilé lors des prochaines manifestations, le gouvernement socialiste irresponsable montre sa convergence avec le mouvement Nuit Debout. La préférence affichée pour des rassemblements «statiques» les 23 et 28 juin, officiellement motivée par des raisons de sécurité et d'ordre public, est en effet une preuve irréfutable de l'adoption par l'équipe de Manuel Valls de l'approche contestataire promue par le «mouvement statique» Nuit Debout. Le rapprochement reste toutefois fragile entre la gauche de gouvernement illégitimement arrivée au pouvoir après l'accident électoral que l'on sait et la gauche toujours déjà légitime qui manifeste dans la rue.

> lire la suite
Pompiers parisiens spécialisés dans les hôtels
CC Wikimedia

01-02-2016

Le livre réquisitoire de Taubira contre la déchéance de la nationalité expliquerait l'incendie du Ritz

Christiane Taubira a donc quitté le gouvernement pour assurer la promotion de son livre réquisitoire contre le projet de déchéance de la nationalité. Une décision mûrement réfléchie, en accord avec son éditeur soucieux de son indépendance vis-à-vis du gouvernement. "Murmures à la jeunesse" est un réquisitoire implacable anti-socialiste qui, s'il épargne relativement François Hollande et Manuel Valls intuitu personae, met l'exécutif en face de ses irresponsabilités. "A qui parle et que dit le symbole de la déchéance de nationalité pour les Français de naissance ?", interpelle la désormais ex-Garde des Sceaux. "Comment expliquer que l'incendie du Ritz se soit déclenché pendant que Madame Taubira écrivait son livre-brûlot à proximité ?" répond le ministère de l'intérieur.

> lire la suite
Place Beauvau
CC Wikimedia

29-01-2016

Remaniement du gouvernement : Manuel Valls remercié, Bernard Cazeneuve à Matignon

C'est une tradition toute française : il est dit que la place Beauvau est la case menant au sommet de l'Etat, Matignon ou l'Elysée. Nicolas Sarkozy, Manuel Valls... et maintenant Bernard Cazeneuve. L'éviction de Manuel Valls, premier ministre de guerre qui entretenait des relations complexes avec François Hollande, était prévisible. Et nous l'avions toujours annoncée. Le bi-national franco-catalan vivait mal l'extension de la déchéance de nationalité à tous les Français. Une réalité politique qu'il n'entendait pas présenter aux députés, alors que son objectif de rétrécissement de la majorité lui réussissait si bien.

> lire la suite
Les grands moments qui risquent bien d'être les derniers

04-01-2016

Michel Sardou et Michel Drucker désormais protégés 24 heures sur 24

Michel Delpech, Michel Galabru... en deux jours, l'année 2016 sonne comme une condamnation pour les prénommés Michel. Le ministère de la culture en guerre a immédiatement tiré les conclusions qui s'imposaient : face à ce mal mystérieux qui ronge les Michel, et alors que la piste terroriste ne peut pas encore être exclue, selon des sources proches de l'enquête, Fleur Pellerin a obtenu de son homologue de l'intérieur en guerre de protéger les fleurons de la culture populaire française dont la vie est manifestement menacée. Michel Sardou et Michel Drucker ont été mis immédiatement sous haute protection policière contre la mort.

> lire la suite
Bernard Cazeneuve, ministre du fortuit
CC Flickr - Parti Socialiste

23-04-2015

Bernard Cazeneuve crée la brigade des arrestations fortuites (BAF)

L'arrestation fortuite d'un dangereux terroriste est un succès incontestable du ministère de la clarté fortuite dont les efforts portent leurs fruits. "L'arrestation fortuite d'un terroriste en dit long sur notre expertise en la matière", gronde Bernard Cazeneuve, "et nous allons continuer sur cette voie: j'annonce la création de la brigade spéciale antiterroriste fortuite !" lâche, euphorique, un ministre de la clarté fortuite soulagé.

> lire la suite
Le ministère des finances, bientôt déménagé place Beauvau et vice versa ?
CC Wikimedia

03-12-2014

Le projet de fusion du ministère des finances avec le ministère de l'intérieur inquiète

Le ton monte entre le syndicat de la magistrature et l'inspection générale des finances. "La mise du ministère de l'intérieur sous contrôle du ministère des finances n'est pas assortie de garanties suffisantes à nos yeux pour l'indépendance de la Justice", s'inquiète Maître Dominique de Vilchoix, ténor du barreau parisien et porte-parole de l'association des Toges des Avocats et des Juges Mal Aimés des Hauts Administrateurs Liberticides (TAJMAHAL). Une inquiétude que ne partage pas Emmanuel Dubonchoix, inspecteur de police, qui nous déclare "observer et tenir compte du gain d'efficience sans doute tangible en matière de contrôle fiscalo-policiers", estimant que "les inspecteurs des finances et les inspecteurs de la police exercent un métier similaire et les mobilités entre ces deux corps de l'administration doivent être facilitées".

> lire la suite
77 rue de Miromesnil
CC Flickr - Phil Beard

07-10-2014

Nicolas Sarkozy marche dedans du pied gauche et dénonce un complot et un acharnement

C'est un drame national qui a été évité de justesse aujourd'hui, devant le 77 rue de Miromesnil où se trouvent les bureaux de Nicolas Sarkozy, quand celui-ci, sortant de son véhicule, a glissé sur un étron canin, heureusement du pied gauche et sans se blesser hormis à l'amour-propre. Un acte odieux immédiatement analysé par l'ex-présidentissime et ses fidèles comme "la preuve d'un complot socialiste" dirigé contre lui. Brice Hortefeux a fait le rapprochement entre la propreté du trottoir devant les bureaux du conférencier international et "l'incurie socialiste qui se manifeste jusque dans l'entretien défaillant de la voirie par la maire irresponsable de Paris".

> lire la suite
L'hôtel Matignon
CC Wikimedia

25-08-2014

La composition du nouveau gouvernement de Manuel Valls dévoilée

Cela aura finalement pris moins de temps que prévu. D'abord annoncée pour demain, la nouvelle composition du gouvernement de Manuel Valls dont plusieurs sources bien désinformées indiquent qu'elle était dans les cartons depuis plusieurs semaines et plus précisément depuis l'annonce de la date de la fête de la Rose de Frangy-en-Bresse, est déjà connue. "En cohérence avec les orientations définies par le président de la République pour le pays", la nouvelle équipe gouvernementale fera place selon l'Élysée "à la jeunesse, au renouvellement, à l'audace et à l'ouverture nécessaire au moment où la crise nous touche de plein fouet et où l'union des bonnes volontés est plus que jamais indispensable". C'est dans cette optique de cohérence avec le projet présidentiel que la nouvelle équipe a été constituée après de longues tractations menées dans le plus grand secret depuis plusieurs mois.

> lire la suite
Le selfie-isoloir, l'autre manière de motiver les abstentionnistes
(avec l'aimable autorisation de @e_sanjuro)

09-06-2014

Abstention électorale : des points fidélité à gagner sur sa carte d'électeur

Les deux défaites cinglantes du parti irresponsable aux élections municipales et européennes s'expliquent "scientifiquement par le fort taux de participation au vote FN des abstentionnistes", analyse Stéphane Dubonchoix, politologue à l'Institut Désinformation et Opinion Francophone (IDOF), "inversement, la faible fidélité des électeurs irresponsables aux scrutins républicains mérite que les autorités autorisées s'intéressent à quelques solutions plus incitatives que coercitives, sans pour autant coûter au budget de l'Etat déjà en déséquilibre, donc en veillant à respecter le critère de justice".

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales