Désinformations.com

Soulagement après la visite de Nicolas Sarkozy au salon de l'agriculture

du Rédacteur Suprême
publié le 21-02-2009

Un an après les incidents regrettables qui avaient marqué les débuts agricoles de son quinquennat, le déploiement de forces de sécurité exceptionnelles a permis à Nicolas Sarkozy d'inaugurer le salon de l'agriculture 2009, porte de Versailles, dans une ambiance décontractée et harmonieuse. Ce soir, on sabre le champagne au ministère de l'intérieur.

Soulagement au salon de l'agriculture après le passage de Nicolas Sarkozy
CC Flickr - Bibi95

Les événements ont pourtant failli basculer dans l'horreur ce matin à l'aube quand les services secrets ont déjoué une tentative d'attentat contre le président de la République : un commando de manifestants anti-sarkozistes a été arrêté dans un immeuble de la toute proche rue Desnouettes. Au domicile de ces individus qualifiés de "très dangereux" par les enquêteurs, on a trouvé une banderole gigantesque "Bienvenue chez les pauvres cons !" prête à être déroulée lors de l'arrivée de Nicolas Sarkozy à la plus grande ferme de France.

C'est donc grâce au sang froid exceptionnel des services secrets que la sécurité de l'hôte de l'Elysée a pu être assurée aujourd'hui. Les responsables évoquent un "sans faute", malgré la tension extrême qui régnait sur place.

Contrairement à l'année dernière, aucun importun n'a pu blesser la dignité présidentielle d'un grammaticalement incorrect "touche-moi pas, tu me salis". C'est en particulier grâce à la distribution d'un code de bonne conduite de 16 pages à tous les visiteurs dès l'entrée du salon que la sécurité de Nicolas Sarkozy a pu être assurée : cet outil rédigé avec le tact et la pédagogie nécessaires pour s'adresser aux masses rustiques qui fréquentent le salon, indique des principes qui paraissent élémentaires aux citadins éduqués mais qu'il est bon de rappeler à d'autres. Par exemple, ce conseil : "si vous croisez le président de la République lors de votre visite, il est d'usage de le vouvoyer et de lui parler avec courtoisie, comme vous le feriez pour votre conseiller général lorsqu'il est en campagne sur votre marché local".

Autre mesure de précaution : les vaches ont dû être nourries de produits constipants pour éviter que ne tombe sur les mocassins à glands présidentiels une bouse indigne de sa fonction comme cela avait été le cas l'année dernière.

Enfin, d'autres applications du principe de précaution ont amené à interdire d'offrir du vin à l'époux de Carla Bruni pour éviter toute réaction incontrôlable anti-alcoolique de sa part, et aussi à construire un parcours de visite qui évite des passages trop fréquents sur des stands offrants des plats roboratifs du terroir.

Après une visite courte mais parfaitement maîtrisée par les services de sécurité, on respirait enfin normalement souffle au Ministère de l'Intérieur où, à l'heure où nous mettons en ligne, des témoins bien désinformés indiquent qu'un feu de joie est fait avec les lettres de démission et de mise à pied des préfets préparées à l'avance.

Michèle Alliot-Marie est aller chercher elle-même du champagne et des cacahuètes au Franprix de la rue de Penthièvre pour faire la fête. "On a eu chaud, on travaillait sur le salon de Versailles depuis des mois, et avec la préparation prioritaire de la visite surprise de Nicolas en Irak, on a vraiment cru qu'on n'arriverait plus à achever à temps la sécurisation de la porte de Versailles", a-t-elle confié à la caissière du Franprix.

#salon de l'agriculture | #Nicolas Sarkozy | #pauvre con

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 11-02-2009

Redonner de l'espoir aux Français : Nicolas Sarkozy se fera interviewer par Diego Maradona

suivant : 26-02-2009

Les demandes des stages affluent au gouvernement

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales