Désinformations.com

Le sujet du bac de français 2009 révélé

du Rédacteur Suprême
publié le 03-05-2009

Nous sommes en mesure cette année encore de révéler en exclusivité le sujet qui tombera au bac de français dans les académies bien désinformées. Les jeunes impétrants bacheliers 2009 devront plancher sur un haïku de Rachida Dati, une jeune auteur prometteuse dont les talents jusque là méconnus se sont récemment révélés.

Rachida Dati, inspirée pour écrire son haïku
CC Wikimedia

Le choix de la forme poétique japonaise a été fait par l'inspection académique suite à une remarque de Nicolas Sarkozy qui, particulièrement inspiré, a demandé en rentrant de boîte de nuit un petit matin frais de mars que l'on modernise le bac de français en l'ouvrant à "des livres moins chiants que la Princesse de Clèves, des auteurs moins morts que Proust et des formes moins ringardes que le sonnet". Le président de tout a aussi suggéré que l'on privilégie des formes courtes puisque "les gens n'ont plus le temps de lire" et que l'on ouvre le bac de français à des traditions littéraires étrangères.

Le haïku s'est donc naturellement imposé pour satisfaire les présidentiels voeux de diversité. Voici donc le texte du poème de Rachida Dati que les candidats au baccalauréat 2009 devront commenter.

 

Sujet de l'épreuve écrite anticipée de Français, académies désinformées

I. Lisez le haïku suivant de Rachida Dati (1965-...) :

L'Europe s'occupe de ce qu'on lui donne à s'occuper avec les personnes qui peuvent porter ces affaires à s'occuper.

II. Après avoir compris le texte, vous répondrez aux questions suivantes (2 points par réponse) :

a. De quoi parle l'auteur ?

b. Par quelle structure syntaxique l'auteur donne-t-elle l'impression de maîtriser le sujet dont elle parle ?

c. Combien de fois le verbe "s'occuper" est-il employé par l'auteur ?

III. Résumez la pensée de l'auteur en moins de 10 lignes (4 points)

IV. Imaginez la suite. Vous êtes libre de la forme (10 points).

 

Comme les années précédentes, Jean-Paul Dubonchoix, inspecteur honoraire de l'Education Nationale, a accepté de confier ses impressions et ses conseils aux candidats bien désinformés.

Jean-Paul Dubonchoix indique qu'il ne faut surtout pas se laisser déstabiliser par la forme du texte soumis aux candidats du bac de français 2009 : "le haïku n'est pas la forme la plus étudiée au lycée mais elle reste simple à comprendre pour les jeunes intellectuels supérieurs que forme notre système éducatif".

Il ne faudra pas plus se laisser abuser par l'apparente simplicité de l'analyse du poème de Rachida Dati : à cet effet, Jean-Paul Dubonchoix propose aux candidats de passer plusieurs minutes pour analyser chaque mot du haïku. Ainsi, les meilleures copies seront celles qui auront réussi à commenter avec originalité les trois utilisations du verbe "s'occuper".

Jean-Paul Dubonchoix attire l'attention des candidats de l'épreuve de français 2009 sur le piège de la question III. : "pas de réponse lapidaire style rien, de la merde...  ! Ce qu'il faudra, c'est étayer et argumenter ! La poésie de Rachida Dati, qui maîtrise parfaitement l'art du haïku, mérite que l'on s'y attarde pour décrypter le sens caché de phrases en apparence simplistes".

Enfin, autre piège à éviter dans cette épreuve décidément complexe : "ne tentez pas d'écrire vous-même un ou plusieurs haïkus pour imaginer la suite !", avertit Jean-Paul Dubonchoix, qui explique que "n'est pas poète qui veut, on ne peut pas s'improviser auteur de haïkus le temps d'une épreuve de bac de français".

 

Toute la rédaction de Désinformations.com, qui a le bac - ce qui prouve bien l'importance de ce diplôme - souhaite de bonnes et heureuses épreuves aux candidats bien désinformés du cru 2009.

#bac de français | #sujet du bac | #Rachida Dati | #haïku

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 21-04-2009

Ségolène Royal présente ses excuses à tous les pôv' cons

suivant : 04-05-2009

Divorce de Silvio Berlusconi : la France à la tête de l'aide internationale

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales