Désinformations.com

Lady Diana et Valéry Giscard d'Estaing : les Polaroïds érotiques qui accusent

du Rédacteur Suprême
publié le 03-10-2009

Les faits que certains ont pris pour les lubriques élucubrations d'un canonique ex-président de la République sont en réalité avérés. Selon nos sources les mieux désinformées qui ont mené une enquête des plus sérieuses suite à la parution du livre de Valéry Giscard d'Estaing, La princesse et le président, les preuves existent d'une liaison torride entre VGE et Lady Diana, princesse de Galles. A notre demande, la CIA a authentifié des Polaroïds érotiques qui ne laissent aucune place au doute.

Achetez le livre de VGE

Selon Sigmund Dubonchoix, notre expert attaché à la psychanalyse des puissants, "la manière dont M.Giscard d'Estaing relate une liaison supposée entre lui - que tous les lecteurs ont reconnu - et la Princesse de Galles - que tous les lecteurs ont reconnue - démontre sans ambiguïté la force des liens qui ont unis ces deux personnages qui appartiennent à l'histoire du XXème siècle".

Certes, reconnu pour ses qualités littéraires par l'Académie Française, Monsieur Giscard d'Estaing, son Gradus toujours à portée de main, a usé de figures de style pour ne pas évoquer par des détails trop directs la réalité de cette liaison. Il a même cherché subtilement à embrouiller ses lecteurs en évoquant sa réélection rêvée avec 56% des suffrages. Une manoeuvre que critique toutefois Sigmund Dubonchoix : "là, l'auteur en fait trop, Giscard réélu à 56% c'est une outrance qui jette le doute sur tout l'ouvrage".

Même Sigmund Dubonchoix aurait donc douté de la réalité de la liaison entre l'ancien président et l'ancienne princesse la plus populaire de la royauté britannique.

Il fallait des preuves matérielles et celles-ci sont arrivées grâce à une enquête diligentée par Désinformations.com à travers l'Europe.

C'est ainsi à Anvers, dans l'arrière boutique d'un diamantaire, que nos enquêteurs ont trouvé des Polaroïds témoins des ébats entre Valéry Giscard d'Estaing et Lady Diana. Confiées à l'agent Jimmy Goodchoice, de la CIA, rendu célèbre par son travail sur les vidéos érotiques de Cécilia Sarkozy en 2005, les Polaroïds n'ont pas tardé à révéler leurs lourds secrets : "la datation au carbone 14 est formelle, ces Polaroïds sont d'époque, et les résultats de l'analyse morphologique des deux personnes photographiées sont conformes aux connaissances que nous avons de Madame de Galles et Monsieur d'Estaing", explique, formel, l'agent Goodchoice.

Ces révélations bien désinformées vont sans aucun doute relancer l'intérêt du public pour le roman de VGE, qu'ils ne manqueront pas de lire d'un autre oeil.

Sigmund Dubonchoix nous indique l'avoir fait et ne comprend pas "pourquoi Giscard d'Estaing n'a pas révélé cette liaison pour rendre possible sa réélection en 1981". En effet, les électeurs n'auraient pas manqué d'admirer les frasques de leur président et de rendre grâce à sa manière de servir le génie amoureux français universellement reconnu.

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 03-10-2009

Les chasseurs écologistes lancent sur facebook une grande pétition pour le droit à chasser l'ours tétras

suivant : 03-10-2009

L'album des cinquante ans d'Astérix interdit par l'Elysée

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales