Désinformations.com

La Sécu va tester à grande échelle une invention révolutionnaire de Philips

correspondance de Roubaix
publié le 28-08-2001

La CNAM va tester le nouveau système de pointage "NEBULA" créé par PHILIPS, muni d'un capteur installé sur un lit. Le fabricant néerlandais a dévoilé un procédé multimédia novateur dénommé NEBULA.

La Sécurité Sociale
CC Flickr - Alexandre Modesto

Ce procédé est composé d'un projecteur destiné à afficher des images au plafond et d'un sac rempli de capteurs électroniques. Ce sac est accroché à un lit classique et permet de traduire les mouvements d'une personne allongée. Couplé à un ordinateur, ce nouveau procédé de pointage permet, par exemple, de projeter au plafond une image d'ambiance adaptée aux mouvements, voire de jouer au tennis en bougeant l'ensemble du corps.

Philips cherchait désespérément un panel suffisant de cobayes aptes à tester ce nouveau produit. Surprise ! C'est la Caisse Nationale d'Assurance Maladie qui s'est portée volontaire.

Des chambres seront installées dans les locaux de la Sécu, munies de NEBULA. Les mouvements des opératrices et opérateurs seront pris en compte par les ordinateurs chargés de traiter les feuilles maladie.

Le président de la CNAM, JM.Spaeth a saisi "une occasion unique d'utiliser les compétences avérées de nos collaborateurs, forts d'une expérience sans concurrence de la position allongée". La Direction de la Communication de Philips se félicite également du protocole d'accord signé avec la CNAM : "nous allons pouvoir tester à fond notre nouveau produit", nous a déclaré le porte parole.

Mme Guigou a espéré, quant à elle, que "cette avancée sociale permettra de résorber le nombre de fiches maladie en souffrance dans les Caisses".

Notre Rédaction ne manquera pas de se rendre dans les chambres de la Sécu afin de constater de manière plus approfondie l'efficacité du nouveau matériel.

#Sécu | #Sécurité Sociale | #CNAM

 

Correspondant à Roubaix

lire tous ses billets

 

précédent : 26-08-2001

Entretien avec André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux : "Désinformations.com est une entreprise de salubrité publique !"

suivant : 06-09-2001

La bataille du MP3 sur le point de se conclure : les professionnels disposent de l'arme absolue

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales