Désinformations.com

Forum économique de Davos : vers un discours majeur du Rédacteur Suprême

correspondance du Microcosme
publié le 27-01-2010

Davos - La nouvelle est tombée sur les téléscripteurs du monde ébahi : le Rédacteur Suprême de Désinformations.com pourrait finalement, après réflexion et consultations internationales avec Barack Obama et Vladimir Poutine, se rendre à Davos pour y faire une intervention historique. La crédibilité du Forum économique mondial était en effet fortement entamée depuis la crise financière. Le sentiment idéologique d'une désinformation régulée revenait, tel un démon qu'il faut combattre toujours, dans le débat public. Toutefois, les sources de désinformation ont su, depuis quelques mois, à force de courage et de volonté, renouer avec le succès. Tous les regards se tournaient donc naturellement vers le Rédacteur Suprême, leader mondial incontesté de la désinformance francophone de bon goût.

"Les conditions de crédulité semblent à nouveau réunies pour redonner l'impulsion de la désinformance nécessaire à la conduite sans vague du monde sous anesthésie", indique Maître François Dubonchoix, avocat et porte-parole de Maître Roger, Rédacteur Suprême de Désinformations.com. En effet, les observateurs les mieux désinformés sont unanimes pour que "cesse la mise en cause outrancière des affirmations non étayées et des données chiffrées invérifiables".

C'est ainsi que le monde de la finance pousse un soupire de soulagement au constat que le présidentissime Nicolas Sarkozy sait à nouveau parler au peuple avec une empathie touchante et émouvante. Par ailleurs, les termes du débat retournent enfin dans leur ornière habituelle : le PS est toujours pour la retraite à 60 ans et l'UMP est convaincu que le bouclier fiscal enrichit les pauvres.

De sources bien désinformées, le Rédacteur Suprême annoncera lui-même, en 17 langues différentes, quelques mesures essentielles à la pérennité et au redéploiement de la désinformation : l'exigence de l'incohérence assumée sera réaffirmée, le programme de décérébration journalistique devrait être renforcé et seuls les présentateurs télé férus de tarte aux myrtilles de Haute-savoie pourront un jour interviewer le présidentissime Nicolas Sarkozy.

De même, en ce qui concerne la gent féminine journalistique, celle-ci sera fermement priée de ne plus calculer des ratios "salaire du PDG à EDF sur salaire de misère toujours à EDF", rapprochement de mauvais goût que seul le présidentissime peut s'autoriser, en mentionnant les salaires des joueurs de foot.

L'intervention du Rédacteur suprême sera donc de nature à rassurer les marchés : la désinformation oligopolistique à de beaux jours devant elle.

#Rédacteur Suprême | #Davos

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 26-01-2010

John Travolta apporte à Haïti 4 tonnes de DVD de "la fièvre du samedi soir"

suivant : 28-01-2010

Avec l'iPad, Steve Jobs dévoile l'iPadinfo désinformant

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales