Désinformations.com

Le record de Dominique de Villepin au salon de l'agriculture n'est pas homologué

du Rédacteur Suprême
publié le 04-03-2010

Le sort est une nouvelle fois défavorable à Dominique de Villepin. Alors qu'hier le dernier premier ministre chiraquien a tenté d'établir le record absolu de temps de présence au salon de l'agriculture, catégorie "humains", record précédemment détenu par Jacques Chirac, le verdict n'a pas tardé à tomber : le record n'est pas homologué par le comité Guinness de la FAO, qui accuse le coupable de l'affaire Clearstream de s'être dopé pour endurer les 6 heures passées porte de Versailles.

Le salon de l'agriculture
CC Flickr - Shoko Muraguchi

Le collaborateur historique de Jacques Chirac n'a pas tardé à réagir, vivement, à ces nouvelles accusations auprès de nos sources bien désinformées proches de l'agriculture. Dominique de Villepin nous déclare : "cela apporte de nouvelles preuves que je suis victime de l'acharnement d'un seul homme, le présidentissime, qui ne supporte pas que je sois plus populaire que lui auprès de la noble catégorie socioprofessionnelle des agriculteurs, éleveurs et, plus généralement, nourrisseurs du Monde".

Pourtant, il semble bien que l'homme qui parlait récemment à l'oreille des porcelets finistériens ne soit pas totalement innocent dans cette affaire. Comme le dicte notre déontologie journalistique, nous avons mené une enquête bien désinformée auprès du monde paysan et recueilli des preuves accablantes.

Ainsi, il ne fait aucun doute que, au cours des 6 heures qu'il a passées dans les allées de la plus grande ferme de France, Dominique de Villepin a usé de substances illicites pour faciliter la digestion des 459 produits de nos terroirs qui lui ont été offerts à la dégustation, vins compris. Nos fins limiers ont trouvé trois sachets d'Alka Seltzer avec ses empreintes digitales disséminés sur son parcours, et un quatrième qui fait l'objet d'une recherche ADN.

Nous sommes aussi en mesure de prouver que, pour grand ami qu'il soit des porcelets et de leurs propriétaires, Dominique de Villepin aurait bu deux canettes de Coca en quittant le salon.

Enfin, ne reculant devant aucune difficulté, nos enquêteurs ont découvert deux sacs à vomi maladroitement cachés dans les toilettes d'un café du boulevard Lefebvre, à proximité de la porte de Versailles. Leur contenu villepiniste sera confirmé dans les prochaines heures là aussi par des analyses ADN.

Interrogé à nouveau par nos bons soins, Dominique de Villepin reconnaît qu'il n'était au mieux de sa forme digestive lors de sa visite au salon de l'agriculture : "j'avais mangé mardi soir un steak pas frais dans un restaurant qui s'est avéré sarkozyste", nous a-t-il confié aujourd'hui.

Fort agacé d'avoir une nouvelle fois à se justifier "face à [ses] persécuteurs", Dominique de Villepin compte faire appel de la décision du comité Guinness de la FAO pour faire homologuer son record, en s'appuyant sur les aveux accablants du propriétaire du restaurant.

Des aveux qui, toutefois, selon la place Beauvau, n'ont qu'une valeur "toute relative puisqu'ils n'ont pas été extorqués lors d'une garde à vue réglementaire".

L'ex premier ministre de Jacques Chirac sera fixé sur le sort d'ici une dizaine de jours. Place Vendôme, la chancellerie ne cache pas son intention de porter plainte pour "dénonciation calomnieuse de steak" dès que sera confirmée la première décision du comité Guinness de la FAO.

"Ils ne m'épargneront aucune infamie", se lamente Dominique de Villepin.

#Dominique de Villepin | #salon de l'agriculture

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 04-03-2010

Le séisme au Chili raccourcit la durée du jour : les 35 heures étaient une réforme moderne

suivant : 05-03-2010

Après la chute de Mylène Farmer, le CHSCT du palais de l'Elysée exige la restauration du perron

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales