Désinformations.com

Marion Cotillard ira au bout : après les seins, le reste

correspondance du Microcosme
publié le 12-03-2010

Marion Cotillard n'a pas peur du ridicule. Car elle l'est. L'une des rares stars françaises mondialement inconnue à Hollywood, à l'affiche actuellement de Nine de Rob Marschall, elle n'enlève pas le haut, mais le remonte, dans une vidéo étonnante : une paire de seins collée sur le front. On y retrouve une Marion Cotillard se plaignant qu'aucun homme ne la regarde vraiment dans les yeux... mais uniquement dans son décolleté.

Pour remédier à ce terrible problème, "Forehead Tittaes" by Janae lui offre des "petits tétons de front" qu'elle colle au-dessus de ses yeux. Une image très glamour et élégante, à laquelle la comédienne veut nous habituer.

Car de sources bien désinformées, son combat pour que l'on regarde les femmes dans les yeux, n'est pas terminé : "vous aurez noté que les hommes ne regardent pas que les décolettés... pour peu qu'on mette une mini-jupe ou un jean moulant... la lutte continue".

Son attaché de presse Peter de Saint-Choix nous a indiqué que "Marion Cotillard tournait une deuxième vidéo dans laquelle elle fait tout remonter au visage... en somme ses fesses, pour garantir que les hommes maintiennent leur regard au bon niveau".

Elisabeth Badinter est rapidement monté au créneau en s'interrogeant : "n'aurait-il pas mieux valu faire descendre ses yeux aux niveau des seins ou de son arrière-train ? On ne peut ainsi contribuer à dévaloriser les yeux au profit des seins. Je préfère le combat qui met les hommes dans l'embarras en se rendant compte que les seins les regardent..."

Arlette Chabot envisagerait d'organiser un face à face entre la philosophe nobélisable et l'actrice engagée dans la lutte contre le strabisme divergent masculin.

#Marion Cotillard

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 11-03-2010

Le dérapage de Gérard Longuet relance le débat sur le suivi psychologique des sénateurs

suivant : 12-03-2010

Marion Cotillard : « trop d'hommes veulent me caresser le front »

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales