Désinformations.com

Les décès de Jean Ferrat et de Peter Graves, alias Monsieur Phelps, endeuillent la fin de la campagne pour les élections régionales

du Rédacteur Suprême
publié le 15-03-2010

Nicolas Sarkozy, présidentissime et gardien de l'équilibre des institutions, avait voulu garder la tête haute après le décès de Jean Ferrat. "Pas question d'arrêter de travailler nos réformes", avait confié un présidentissime visiblement affecté par la disparition de l'auteur interprète de "la Montagne". L'annonce hier soir du décès de Peter Graves a été la mauvaise nouvelle de trop. Nicolas Sarkozy réfléchit à décréter une semaine de deuil national, ce qui amènerait à reporter le second tour des élections régionales.

Jean Ferrat
CC Wikimedia

"Comment peut-on continuer à faire comme si de rien n'était et poursuivre les opérations de vote dans les régions quand Jean Ferrat, un de leur plus grands défenseurs, vient de mourir ?", s'interrogeait hier soir un Henri Guaino, lui aussi bouleversé, qui ajoute que "l'Ardéchois est rentré dans l'Histoire depuis bien longtemps, bien plus que le Guadeloupéen par exemple". Une situation historico-territoriale qui justifie amplement, pour le co-ministre du gouvernement unique, que l'on s'interroge sur le sens de la vie des régions.

Les conséquences géopolitiques du décès de Peter Graves, le héros inoubliable de la série "Mission Impossible", sont analysées par l'autre co-ministre du gouvernement unique, Claude Guéant. "Monsieur Phelps était un modèle et un ami pour le présidentissime", confie-t-il à nos sources bien désinformées, avant d'ajouter que "le fait que Peter Graves décède à un moment où Nicolas avait un grand besoin de ses conseils pour se sortir de l'embarras électoral des régions représente une menace réelle pour nos institutions".

Nicolas Sarkozy réunira dès ce lundi soir son gouvernement, c'est-à-dire Claude Guéant et Henri Guaino, pour décider de la stratégie à tenir. Des indiscrétions nous permettent d'ores et déjà d'indiquer que l'on s'oriente probablement vers le report du second tour des élections régionales, prévu ce dimanche 21 mars. La réunion de ce soir aura pour but de déterminer quelle période de deuil national conviendrait pour maintenir la paix civile.

La date de mars 2014 est avancée par les sources élyséennes les mieux désinformées.

D'ici là, le présidentissime envisage de transférer les compétences des conseils régionaux aux préfets, "qui ne sont pas moins proches du terrain que ces soi-disant présidents socialistes". Il y aurait une exception en Alsace ("où on aimait pas beaucoup Jean Ferrat et où l'Audimat de Mission impossible était très moyen") et en Corse ("tout est tellement compliqué, là-bas") où les conseils régionaux élus en 2004 seraient prolongés pour quatre années.

#Jean Ferrat | #Peter Graves | #Mission impossible

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 14-03-2010

Elections régionales : les abstentionnistes français ont délivré un message clair

suivant : 15-03-2010

Marion Cotillard blessée par Frédéric Mitterrand qui regardait ses yeux au lieu de sa poitrine

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales