Désinformations.com

Eric Woerth rend leur dignité à deux demandeurs d'emploi

du Rédacteur Suprême
publié le 21-07-2010

Le ministre du travail et de la famille Bettencourt a aujourd'hui organisé une cérémonie nationale pour fêter le retour à un emploi stable de deux seniors : Xavier Darcos et André Santini. Ainsi, malgré toute l'énergie dont il fait la démonstration pour répondre aux calomnies dont il est victime, Eric Woerth n'oublie pas qu'il a été nommé par le présidentissime Nicolas Sarkozy pour vaincre le chômage.

Eric Woerth rencontrant un futur chômeur
CC Flickr - Ministère du Travail

On se souvient que Xavier Darcos avait été honteusement battu par les forces de la réaction socialo-écolo-communiste aux élections municipales de Périgueux, puis scandaleusement humilié par les mêmes aux élections régionales en Aquitaine. A la suite de quoi, il s'était humblement évincé du gouvernement. L'ex-ministre de la hausse du chômage vient d'être installé à la tête de l'"Institut français", avec pour mission de promouvoir le savoir les idées et l'enseignement du français à l'étranger. "Une nomination logique puisque Xav' est le dernier français vivant à parler couramment le latin", explique Bernard Kouchner, ministre de tutelle de ce nouveau machin, qui précise d'ailleurs que l'impétrant "commencera sa mission par une prise de contact au Vatican où Nico ne peut pas assurer pleinement ses fonctions de chanoine de Latran, trop occupé qu'il est à sauver le Monde de la crise".

André Santini, lecteur émérite de Désinformations.com depuis les premiers jours du web-journal satirique francophone de bon goût, est quant à lui pressenti pour devenir président du conseil de surveillance de la Société pour le Grand Paris. "Un pas important pour la sécurité de la capitale", expliquait ce matin Brice Hortefeux à la sortie du conseil des ministres, "parce qu'avec la montée de l'insécurité partout, de Grenoble jusqu'au fond du Loir et Cher, on a vraiment besoin de mieux surveiller Paris et ses environs pour protéger la République".

Les observateurs les mieux désinformés notent que la nomination d'André Santini devrait entraîner son départ de l'Assemblée Nationale, ce qui permettra de placer un autre chômeur, bientôt en fin de droit : Frédéric Lefebvre, porte-haine de l'UMP dont trop de gens ignorent qu'il s'agit d'un travail bénévole.

Eric Woerth a prononcé un discours "simple et intimiste", devant 800 invités triés sur le volet parmi les donateurs et adhérents de l'UMP, lors duquel il a d'une part rappelé que "ça commence à bien faire toutes ces attaques contre moi alors que je ne fais que le travail pour lequel le présidentissime m'a fait l'honneur de me nommer", et d'autre part qu'avec son bilan de "deux seniors placés dans des emplois stables et un emploi induit pour un jeune talent prometteur de l'UMP", il envoie "un signal fort à tous ceux qui doutent des forces de la France pour surmonter les difficultés de la crise et maintenir sa notation".

Alors qu'il suivait cet émouvant discours retransmis en direct sur LCI, CNN et Equidia, Nicolas Sarkozy, au bord des larmes, a confié à un proche bien désinformé que "ça va être un déchirement de se séparer d'un ministre de la valeur que Eric il a".

Les cellules psychologiques sont prêtes à intervenir pour soutenir le présidentissime et ainsi sécuriser la continuité de l'Etat.

#Eric Woerth | #André Santini | #Xavier Darcos | #Nicolas Sarkozy

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 20-07-2010

Frank Ribéry et Karim Benzema en garde à vue dans l'affaire Zahia risquent 20 ans de front afghan

suivant : 22-07-2010

Affaire Woerth : Bettencourt faisait passer des brugnons pour des nectarines

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales