Désinformations.com

Les demandes de crédits affluent au Crédit Agricole Brie Picardie

du Rédacteur Suprême
publié le 19-08-2010

Les chargés de clientèle des agences du Crédit Agricole Brie Picardie ne savent plus comment gérer leur agenda et le site web de la banque verte picarde affiche un message d'indisponibilité du serveur. Depuis les révélations de nos confrères de Médiapart concernant le prêt accordé à Eric Woerth, l'établissement bancaire est en effet pris d'assaut par des demandeurs de crédit, voire des ménages à la limite du surendettement, attirés par l'offre "6.500 euros de prêt pour 112 euros de reste à vivre".

Bernard Dubonchoix, président de l'association "Surendettement picard et croissance économique de souche", nous déclare ainsi que "pour tous les surendettés de Brie et de Picardie, l'annonce des méthodes d'octroi de prêts du Crédit Agricole est une excellente surprise", soulignant que d'habitude les banques sont beaucoup "plus regardantes" sur le niveau d'endettement de leurs clients et aussi sur le reste à vivre.

Rappelons que, usuellement, les banques et établissements financiers ne prêtent pas à des clients potentiellement endettés à plus de 33% et dont le reste à vivre (défini comme les revenus moins les charges) est inférieur, selon les cas, à 800 ou 1.000 euros. Pour ceux qui passent aux grilles de scoring, bien sûr.

Le cas Woerth a évidemment attiré l'attention des surendettés de Picardie et d'ailleurs. "Une banque de premier plan qui propose de vraies solutions de financements aux consommateurs habituellement exclus du crédit, ceux dont le reste à vivre dépasse à peine 100 euros, c'est une vraie révolution !", se réjouit Bernard Dubonchoix, qui entrevoit "les conditions possibles du retour de la confiance des ménages confrontés à des difficultés financières".

Grâce aux méthodes d'octroi de crédit que Eric Woerth a inaugurées, la reprise économique semble enfin arrivée.

#crédit | #scoring | #Eric Woerth

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 19-08-2010

Médaille Fields 2010 : Nicolas Sarkozy se dit très déçu que son fils Jean ne soit pas médaillé

suivant : 23-08-2010

Réduction des déficits publics : le produit des ventes réalisées pendant la Braderie de Lille soumis à une taxe spéciale

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales