Désinformations.com

Retour de Jean-Luc Delarue dans les médias à la tête d'un magazine de camping-car

correspondance du Médoc
publié le 15-11-2010

La France peut reprendre son souffle, et de préférence par la bouche plutôt que par le nez. Le gendre cocaïnomane idéal de la ménagère française sera bientôt de retour. Limogé sans ménagement de son émission quotidienne par une direction de France Télévision étonnamment peu conciliante, Jean-Luc Delarue entend bien rebondir et retrouver la place qui lui revient dans les médias français.

Les nouveaux bureaux de Jean-Luc Delarue
CC Flickr - pencroff

Au sortir d'une courte mais éprouvante cure bien désinformée de désintoxication doublée d'un sevrage alcoolique, l'animateur déclarait la semaine dernière vouloir créer une fondation et faire un tour de France (avec quelques dates en Belgique et en Suisse) des MJC afin de lutter contre la drogue. Une initiative audacieuse pour laquelle Jean-Luc Delarue a décidé de se donner totalement, faisant fi de tous les obstacles. A commencer par celui posé par les moyens de transports.

En effet, il était initialement prévu que cette action devait durer tout au plus trois à quatre semaines, uniquement dans des villes dotées d'un aéroport. Malheureusement, les compagnies aériennes échaudées par les frasques de l'animateur dopé le plus haut de France ont opposé un refus catégorique à tout embarquement du nouveau narcotique-pas-si-anonyme tant que le ministère des Transports ne les autorisera pas à doter leurs hôtesses de tasers. La SNCF s'étant montrée tout aussi rétive, tout comme les loueurs de véhicules, Jean-Luc Delarue a dû élaborer un nouveau plan.

La grande tournée de retour du bégayant télé-junkie se fera donc en camping-car. Bien décidé à retrouver le métier qui lui a offert gloire, amour, beauté et perforations de la cloison nasale, Jean-Luc Delarue a accepté sans tarder l'offre qui lui était faite par la rédaction de Camping-car Magazine.

Il est vrai que l'on ne refuse pas une proposition de la revue phare de tous les camping-caristes et, plus généralement de tous les campeurs depuis l'interdiction l'été dernier par Brice Hortefeux et Éric Besson de Caravane Magazine. Deux mois durant, au volant de son camping-car affrété par la rédaction, le sémillant agité de la paille, joindra l'utile à l'agréable. En effet, sa tournée anti-drogue dans les MJC sera l'occasion de proposer à Camping-car Magazine un long dossier sur les plus belles aires de vidanges des eaux usées de France et de Belgique (il est interdit de vidanger en Suisse, on se retient) tout en pratiquant quelques piges pour le site internet préféré des camping-caristes : camping-car-échangiste.com.

Une manière, à l'image de Jean-Luc Delarue, humble mais efficace, de préparer un retour télévisé qu'il imagine bien être "une émission de deuxième partie de soirée, voire plus tard si affinités".

#camping car | #Jean-Luc Delarue | #cocaïne

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 15-11-2010

Remaniement ministériel : les Français risquent la fissure anale

suivant : 16-11-2010

Le beaujolais nouveau 2010 inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales