Désinformations.com

Nos conseils pour un menu de repas de Noël pas cher

correspondance du Bassin d'Arcachon
publié le 11-12-2010

A l'approche de la date d'échéance fatale du réveillon et, pire, du déjeuner du lendemain avec Belle-Maman, chacun et chacune est en recherche des meilleures solutions pour un repas équilibré tant du point de vue diététique que financier. Pour la première fois cette année, Désinformations.com convoque les meilleurs experts culinaires pour vous conseiller et vous accompagner dans l'élaboration d'un menu adapté à toutes les bourses et toutes les familles. Ecoutons notre experte, Béatrice-Lucienne Dubonchoix.

Repas de Noël
CC Flickr - Lady_Elixir

Le repas de Noël 2011 se devra de respecter la tradition du repas gastronomique français de souche, inscrite cette année au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco. Entrée froide, entrée chaude, plate de résistance, plat encore plus résistant, fromage, dessert, bûche, vins fins au début, gros rouge qui tache vers la fin, trou normand... le respect de la tradition doit être au rendez-vous, sans oublier le rince-doigts et le sac à vomi pour ne pas indisposer vos voisins.

En entrée froide, notre experte Béatrice-Lucienne Dubonchoix vous suggère une vérine dite de crudettes en émincés, à base de carottes et de céleri. Des barquettes toutes prêtes chez votre hard discount feront l'affaire. Soignez la présentation. Servir avec un Chablis primeur.

En entrée chaude, il conviendra de poursuivre avec toujours une vérine, à la mode et de bon goût : velouté de champignons de Paris, sauce Madère. 1 minute au micro-ondes pour servir chaud. Si vous n'avez pas de Madère, rabattez-vous sur du Porto. Nous vous conseiller de l'accompagner de vos restes de Beaujolais nouveau 2010. Evitez le 2009 si vous souhaitez garder vos invités jusqu'au bout du repas.

Plat de résistance : des sardines grillées à la plancha avec leurs poivrons rouges coupés en fines lamelles et légèrement poivrées.

Plat qui résiste encore plus : un rôti de porc qui aura mariné pendant une semaine dans vos restes de Beaujolais 2008 et 2009 passera sans problème pour une pièce de sanglier. Les amateurs de gibier qui hume bon la France profonde seront ravis. Les autres n'avaient qu'à rester seuls chez eux. A servir avec des pommes Dauphine surgelées pour gagner du temps. Pour boire avec : une brique de vin rouge que vous aurez au préalable versé dans une carafe pour impressionner vos invités.

La ronde des fromages : camembert, comté, roquefort Lidl... faites voyager vos convives !

En dessert, surprenez vos invités avec des pommes au four, accompagnées de véritables Petits Beurres Nantais. Vous pourrez pousser le luxe jusqu'à offrir quelques chocolats Léonidas achetés en solde en janvier dernier et que vous avez astucieusement congelés.

Enfin, achevez votre réveillon et vos invités avec une bûche bien lourde, crème au beurre parfumée Grand Marnier, et ne lésinez pas sur les quantités.

N'oubliez pas que Noël reste la fête des enfants : prévoyez des pâtes avec du jambon blanc et du gruyère râpé pour les faire manger dans la cuisine et profiter ainsi d'une soirée agréable entre adultes pendant que vous collerez la jeune génération devant les DVD de "L'âge de glace".

Notre experte Béatrice-Lucienne Dubonchoix vous souhaite un joyeux Noël et vous donne rendez-vous pour ses prochains conseils du réveillon parfaitement réussi du nouvel an 2011.

#réveillon | #repas de Noël

 

Correspondante du Bassin d'Arcachon

lire tous ses billets

 

précédent : 11-12-2010

Alfred de Musset au programme de lecture du présidentissime ce week-end

suivant : 13-12-2010

François Bayrou laisse la porte ouverte : épidémie de rhume au Modem

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales