Désinformations.com

Nouvel album, nouvelle tournée : les secrets du retour de Johnny Hallyday

correspondance du Médoc
publié le 07-01-2011

Alors que nos confrères de RTL ont diffusé en exclusivité 45 secondes du nouveau single de Johnny Hallyday, intitulé "Jamais seul", notre rédaction désinformée a quant à elle bénéficié d'un accès exceptionnel à des documents et témoignages inédits concernant le retour inattendu de l'indéboulonnable rockstar à la française. "Le retour de Johnny sur le devant de la scène, c'est avant tout l'histoire d'une exceptionnelle volonté", confie à notre correspondant la jeune future veuve du chanteur à chemise léopard, Laeticia.

Johnny Hallyday, lors de la signature publique de son partenariat avec Norwich Union
CC Flickr - Sasoriza

Donné quasiment pour mort il y à peine un peu plus d'un an – sa mort apparaissait tellement probable à l'époque que même Nikos Aliagas avait jugé bon de faire le déplacement à Los Angeles pour se recueillir sur la dépouille du Jean-Claude Van Damme du rock belge – Johnny revient donc encore plus fort aujourd'hui. "Tout ce qui ne vous tue pas vous laisse vivant", déclare-t-il aujourd'hui.

Mais les retrouvailles de Jean-Philippe Smet et de son public sont le fruit d'efforts farouches et de sacrifices concédés, comme les duos réalisés avec Patrick Fiori et Line Renaud. Surtout, explique Gilbert Coullier, producteur de la star labellisée par la guilde des opticiens, il a fallu de longues négociations avec médecins, assureurs et sponsors. D'âpres pourparlers rendus nécessaires par le désir de la star des embananés du troisième âge de retourner sur scène pour ce qui sera sa deuxième dernière tournée, en attendant les suivantes.

Johnny, nous précise une source proche du dossier mais qui désire garder l'anonymat, le docteur D., a subi pour cela de multiples opérations aux États-Unis où il a eu la chance d'être exceptionnellement intégré au programme "Tomorrow soldier" mené conjointement par le Pentagone et la Nasa.

C'est donc un Johnny doté d’un exosquelette en titane, de prothèses auditives dernier cri, de valvules cardiaques en kevlar et de deux foies de veau montés en série qui a fait son retour en Suisse l'été dernier. "En fait, déclare le docteur D., les seuls organes de Johnny Hallyday à n'avoir pas été touchés sont ses yeux, à cause d'une sombre question de sponsoring exclusif dévolu à une entreprise française d'optique".

C'est donc un Johnny amaigri, certes, mais pesant pas moins de 225 kilos – poids avec organes vidangés – qui foulera en 2012 les planches renforcées des plus grands stades français avec la bénédiction de ses deux nouveaux sponsors, les conventions obsèques Norwich Union et la gamme de dégrippant des boutiques Norauto. Les fans devront encore patienter un peu donc, mais pourront en attendant se délecter du nouvel album de leur idole qui porte le même titre que son single, "Jamais seul" ; hommage au public qui jamais ne l'a abandonné autant que référence explicite à ses multiples mariages et aux visites répétées de Nikos Aliagas et Patrick Bruel lors de son coma artificiel aux États-Unis.

#Johnny Hallyday | #Jamai seul | #Line Renaud

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 07-01-2011

Plaintes contre Pfizer et le Champix : le laboratoire défend son bilan

suivant : 08-01-2011

Jean-Luc Mélenchon nommé à la tête d'un ministère de l'Information

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales