Désinformations.com

Sophie Favier candidate aux élections cantonales de Neuilly : inquiétude dans le clan Sarkozy

correspondance du Médoc
publié le 30-01-2011

Coup de tonnerre à Neuilly-sur-Seine. L'animatrice de télévision Sophie Favier sera en effet, c'est confirmé, candidate aux élections cantonales du mois mars en tant que suppléante de Bernard Lepidi pour le CNIP (Centre National des Indépendants et Paysans). Une candidature qui n'a pas l’heur de plaire au clan Sarkozy. En effet, Jean, fils de notre présidentissime, qui a reçu en héritage son poste de conseiller général et, surtout, celui de président du groupe UMP - Nouveau Centre - Diversement de droite du Conseil général des Hauts-de-Seine, en 2008 en récompense de l'assassinat politique de David Martinon, craint de voir son leadership sérieusement contesté.

Neuilly a peur
CC Flickr - ananyah.COM

Dans une circonscription où il a été prouvé que le fait d'être blond et issu de la télévision (fusse par le truchement d'une ex belle-mère ancienne mariée à un animateur post-digestion du dimanche midi) assure un socle de voix loin d'être négligeable, la candidature de Sophie Favier a de quoi inquiéter. Les paroles rassurantes du parrain de Jean Sarkozy, le ministre de la haine intérieure Brice Hortefeux, expliquant que la présence de l'ex coco-girl soutenue par les indépendants et paysans était due avant tout au fait qu'elle était bête à manger du foin et que "de toute façon, qui irait voter pour des paysans à Neuilly ?" n'y ont rien fait.

Il est vrai que si la liste CNIP n'avait réuni aux dernières élections que 4,97% des voix à Neuilly-sur-Seine, elle est aujourd'hui bien plus menaçante comme le montre le sondage mené par l'Institut Désinformation et Opinion Francophone (IDOF) auprès d'un échantillon représentatif de la population neuilléenne. Dans une ville où une grande partie de la population voue un culte fervent à l'argent et fantasme sur les multiples aventures sexuelles de Nicolas Sarkozy, près de 58% des habitants se disent prêts à accorder leurs suffrages à Sophie Favier dont la profession, jusqu'à l'officialisation de sa candidature, était de secouer des petites boules pour le tirage de l'Euromillions. De plus, dans une portion de la petite couronne parisienne où la population craint plus que jamais le déferlement des hordes auvergnates que la socialo-bolchévique Ségolène Royal s'est fait un plaisir de ne pas arrêter dans sa circonscription picto-charentaise, les prises de positions récentes du CNIP contre le mariage homosexuel et en soutien de la dénonciation par Marine Le Pen des prières de rue, séduisent près de 80% des électeurs.

Face à la menace Favier qui risque de faire à terme tomber la présidence de l'EPAD entre des mains qui ne sont pas destinées à la détenir, Brice Hortefeux a donc décidé de faire jouer à plein ses réseaux. Takis Candilis, directeur des programmes de TF1, et Angela Lorente, directrice de la télé-réalité sur la même chaîne, ont été reçus ce matin Place Beauvau. D'après des sources désinformées proches du dossier, il aurait été demandé aux deux experts du lavage de cerveau la mise en place d'une quatrième saison de la Ferme Célébrités avant la fin du mois de février. Un stratagème qui permettrait, en sélectionnant Sophie Favier, d'éloigner la présentatrice au cheveu sur la langue des meetings électoraux neuilléens tout en lui permettant de s'immerger au coeur de son nouvel intérêt pour la vie paysanne.

Une affaire à suivre, donc, dès février à la place du Juste Prix.

#Neuilly | #cantonales 2011 | #Neuilly-sur-Seine | #Sophie Favier | #Jean Sarkozy

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 26-01-2011

Trouver une escort girl au meilleur tarif : Nicolas Sarkozy demande une loi Zahia

suivant : 30-01-2011

Egypte : Hosni Moubarak satisfait des excuses de Jeannette Bougrab

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales