Désinformations.com

Bugarach (Aude), première commune labellisée Fin du monde 2012

correspondance du Médoc
publié le 05-02-2011

Où serez-vous le 21 décembre 2012 ? Peut-être chez vous à profiter du premier d'une longue série de bêtisiers de fin d'année pendant que votre maison surfera sur un tsunami géant. Où bien, comme toutes les personnes avisées et saines d'esprit, vous aurez déjà rejoint le riant village de Bugarach, dans l'Aude, pour profiter en toute quiétude du spectacle de l'apocalypse qui décimera les gogos qui ont refusé de croire à la prophétie maya de Roland Emmerich. Perdue aux confins de la Haute-Vallée de l'Aude, la petite commune de Bugarach bénéficie de nombreux atouts : nature sauvage et verdoyante, densité de population inférieure à celle des bovins qui paissent dans les prés. Et, surtout, montagne calcaire culminant à 1230 mètres et proximité du village de Rennes-le-Château, mondialement connu pour héberger le fameux trésor de l’abbé Saunière, ecclésiastique devenu riche du jour au lendemain après avoir découvert, selon les diverses sources bien désinformées, le trésor des templiers, la caisse noire du RPR, le trésor des cathares, le secret de l'élongation permanente du menton des frères Bogdanoff ou encore l'algorithme des référencements de Google qu'il aurait vendu à Microsoft pour faire fonctionner Bing.

Orion, la pouponnière stellaire (M78) jumelée avec Bugarach
Extrait de Ciel des Hommes, l'Image astronomique du jour

Seuls les initiés le savaient jusqu'à présent : Bugarach échappera à la fin du monde prévue le 21 décembre 2012, grâce au fait, toujours selon diverses sources bien désinformées, que le majestueux pic serait une base d'atterrissage d'OVNI venus d'une pouponnière stellaire dans la nébuleuse d'Orion, une connexion entre les mortels et une puissance supérieure circulant dans un hélicoptère supersonique, un territoire rattaché en secret à Neuilly-sur-Seine où même le lieu où profiteraient dans le plus grand secret de leur retraite Elvis, John Fitzgerald Kennedy, Michaël Jackson et Patrick Topaloff.

Soucieux cependant du développement économique de son village dans un contexte mondial difficile, le maire de Bugarach a postulé dès l'année dernière au label "Fin du monde 2012". "Nous avions le choix entre le pavillon bleu d'Europe pour notre petit lac, ou bien le label Fin du monde 2012. Certes le pavillon bleu était plus facile à obtenir, mais il nous a semblé que le second choix serait plus judicieux pour recevoir un réel impact médiatique et économique. D'autant plus qu'il n'avait jusqu'alors jamais été décerné", explique l'édile audois. Un choix payant puisque le dossier de la commune de Bugarach a été validé à l'unanimité par un jury de sommités scientifiques parmi lesquelles on comptait notamment, Paco Rabanne, couturier intergalactique, Élizabeth Teissier, docteur ès massages de prostate présidentielle, Tom Cruise, lutin scientologue, et Stéphane Plaza, agent immobilier.

L'annonce de la première attribution du label "Fin du monde 2012" a réjoui les habitants de Bugarach autant qu'elle a déçu leurs voisins jaloux de Rennes-le-Château. La cérémonie de remise du pavillon intergalactique aura lieu jeudi prochain en présence de Leonard Nimoy, célèbre interprète du Docteur Spock de Star Trek, de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie-ça-suffit et de la préparation de l'apocalypse et de Frédéric Lefebvre, secrétaire chargé, entre autres, du commerce, de l'artisanat et du tourisme stellaire.

Après la remise au maire par M. Nimoy du pavillon et d'un magnétomètre à protons destiné à distinguer les êtres humains des habitants d'Orion infiltrés, NKM prononcera un discours vantant la démarche de développement durable initiée par la commune de Bugarach avec l'installation, en lieu et place d'un aéroport international polluant, d'une zone d'atterrissage pour navettes galactiques fonctionnant grâce aux seules ondes d'amour émises par les réfugiés apocalypto-résistants qui prient le long du sentier qui mène au sommet de la montagne. Frédéric Lefebvre inaugurera ensuite le premier office du tourisme proposant un accueil trilingue français-raëlien-orionais et un atelier artisanal de fabrication de combinaisons en aluminium résistantes aux ondes négatives émises par certains habitants du village rétifs à la mise en place d’un magnétomètre à protons dont ils estiment qu'il pourrait nuire à la production de lait de leurs vaches. Enfin, tout se terminera par un grand pot de l'amitié autour d'un verre de jus de moukraine (spécialité d'Orion) suivi d'un repas dansant animé par le groupe folk-new-age Raël and the Mandarom Orchestra.

Attention, le nombre de terrains en vente est limité et la construction de bunkers résistants aux événements apocalyptiques est strictement réglementée par le PLU. S'adresser à l'office du tourisme Oriono-Bugarachois ou à Stéphane Plaza, émission, "Recherche appartement ou maison", M6.

#fin du monde 2012 | #Bugarach | #apocalypse | #Orion | #Stéphane Plaza

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 05-02-2011

France-Brésil : Laurent Blanc explique l'absence d'Evra et Ribéry et appelle Koscielny

suivant : 05-02-2011

Le clip vidéo de Rihanna SM classé X : les scènes avec Carla Bruni nue et MAM censurées

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales