Désinformations.com

Le film Titeuf interdit aux moins de 16 ans au grand dam de Johnny Hallyday

correspondance du Médoc
publié le 06-04-2011

Les scènes de désespoir se sont succédées dans les cinémas français depuis la sortie en salles du film adapté de la bande dessinée à succès Titeuf. Alors que des milliers d'enfants espéraient retrouver leur héros en 3D dans les salles obscures, ils ont été impitoyablement refoulés par des caissières informées à la dernière heure de l'interdiction, décidée par décret gouvernemental, du film aux mineurs de moins de 16 ans. La popularité du garnement à houppette dans les cours d'écoles n'a pas empêché Luc Chatel, Jeannette Bougrab et Frédéric Mitterrand, respectivement ministres de la déséducation nationale, de la jeunesse sacrifiée et de l'inculture, de prendre leurs responsabilités après les inquiétudes exprimées par plusieurs associations de parents d'élèves et syndicats d'enseignants.

Lisez Titeuf grâce à amazon.fr

La PEEP, fédération des parents d'élèves apolitiques de droite et le SNALC, syndicat d'enseignants apolitiques de droite mais de moins en moins nombreux malgré tout, se sont en effet émus du mauvais exemple donné à la jeunesse par ce film animé. Outre le fait que le dessin animé de Zep fait l'apologie du remontage de slip au moment même où une enquête de l'Unicef révèle qu'un élève français sur dix se sent victime de harcèlement, plusieurs scènes du film laisseraient entendre que certains enfants arrivent encore à s'épanouir dans une école publique multiculturelle accueillant même des enfants allogènes ne maîtrisant pas parfaitement la langue de Frédéric Lefebvre, et, pire encore, que l'on peut encore trouver des enseignants remplaçants sans passer par Pôle Emploi.

Une interdiction bien entendu sévèrement critiquée par l'opposition socialo-bolchévique irresponsable, prête à sacrifier la jeunesse française sur l'autel de la vulgarité la plus crasse, qui s'est notamment étonnée du fait que le gouvernement puisse interdire le film Titeuf alors qu'il vient par ailleurs de justifier l'annulation du CAPES de SVT l'année prochaine au motif que "toutes les parties du programme portant sur la sexualité peuvent être étudiées en autonomie par les élèves à partir du manuel Le Guide du Zizi Sexuel, de Zep".

Il faut bien dire toutefois que l'attitude de l'acteur principal n'a pas plaidé en faveur du film. Invité au journal de 20 heures de France 2 dimanche dernier, Titeuf est apparu visiblement dans un état second, une cigarette à la main, avant de faire des avances à son interviewer, Laurent Delahousse.

Mais la principale victime de cette sombre affaire est Johnny Hallyday. Son apparition dans le film où il joue son propre rôle et apparaît comme l’idole de Titeuf devait relancer son dernier album, Jamais Seul, qui pâtit de critiques sévères à un an seulement de sa prochaine, et peut-être dernière, tournée ultime des grands stades et des boutiques Optic 2000. Le dossier est aujourd'hui entre les mains de Nicolas Sarkozy, auprès duquel Jean-Pierre Raffarin, grand fan de Johnny et inoubliable interprète de ses plus grands tubes, a tenu à intervenir après avoir recadré François Fillon auquel il a vertement rappelé la responsabilité en terme de préservation du patrimoine musical francophone.

La jeunesse française croise les doigts dans l'espoir d'un dénouement heureux ou, à tout le moins, d'un piratage rapide qui lui permettra de voir le film chez elle, en streaming, et en passant les scènes où apparaît le plus grand opticien de France.

#Titeuf | #interdit aux moins de 16 ans | #Johnny Hallyday | #Luc Chatel | #Frédéric Mitterrand

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 06-04-2011

Britney Spears : le nouveau clip très sexe où elle annonce nue la fin du monde en 2012

suivant : 07-04-2011

Sexion d'Assaut donnera un concert à Abidjan sur le thème de son clip Traqué

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales