Désinformations.com

Jean-Louis Borloo crée un nouveau parti avec Rama Yade et Nicolas Hulot

correspondance du Médoc
publié le 08-04-2011

"Il faut assumer ce que l'on est", a déclaré, laconique, Jean-Louis Borloo, lors de sa conférence à la presse désinformée donnée au café-PMU le Balto de Jouy-sur-Josette. Après avoir clairement annoncé en exclusivité arrosé à Arlette Chabot autour d'un apéritif pour son dernier tour de piste à la tête de son émission "À vous de juger", qu'il quittait l'UMP, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy à aujourd’hui présenté son nouveau parti. Une formation empreinte de radicalisme de droite, de vin rouge et d'écologie : le Parti Innovant Naturel Alcoolisé Radical et Durable (PINARD).

Jean-Louis Borloo, sur fond vert
CC Flickr - fondapol

Jean-Louis Borloo entend donc se faire entendre dans le cadre de la prochaine campagne présidentielle en affirmant son originalité et en trouvant des soutiens de poids. Outre la jeune et très populaire auprès de la jeunesse masculine Rama Yade, l'ex-ministre le mieux coiffé de France et à l’initiative du Grenelle de l'Environnement accueille dans son nouveau parti d'incontournables figures médiatiques comme Nicolas Hulot. Ce dernier, qui entendait être le candidat des Verts en 2012 a renoncé face à diverses graves accusations. D'une part son parti putatif lui reprochait une certaine inclination droitière, d'autre part les écologistes français subissaient ces derniers jours les attaques de Michel Houellebecq les accusant de flirter avec l'islamisme radical. Des accusations graves étayées par une fâcheuse domination de barbe chez les hommes du parti issus des communautés autonomes d'élevages de brebis en Ardèche et en Aveyron, et par le titre même de l'émission télévisée à succès de Nicolas Hulot : "Un Shawarma nature". C'est essentiellement pour cela que Nicolas Hulot a accepté d'opérer un certain retrait et de se ranger derrière Jean-Louis Borloo après que ce dernier lui a promis de le dédouaner de ces terribles accusations à peine voilées d'antisémitisme en jurant de convaincre dans un but œcuménique Yann Arthus-Bertrand, présentateur de "La Torah vue du ciel", de rejoindre lui aussi le PINARD.

C'est dire que le nouveau parti de Jean-Louis Borloo est d'ores et déjà en bonne voie pour apparaître comme un élément essentiel et une formation très courtisée pour les prochaines élections présidentielles. Preuve de ce succès annoncé, Claude Guéant, ministre de la haine intérieure et du trucage des scrutins, envisagerait avec l'appui de Jean-François Copé et de l'ensemble des responsables de l'UMP – à l'exception de François Fillon – de remettre en cause la légalité du mode de nomination du candidat officiel du PINARD. Tout comme les primaires du Parti Socialiste, cette nomination fait débat puisque le candidat sera celui qui aura réussi à ingérer le plus de téquilas-paf sans respirer. "Dans ces conditions", interroge Claude Guéant, "peut-on vraiment considérer qu'il n'y a pas mise en danger de la vie d'autrui dès lors que le futur candidat reprendra son automobile pour rentrer chez lui ? De plus, sachant que les femmes tiennent moins l'alcool que les hommes, ne peut-on pas estimer que la parité homme-femme n'est pas respectée ou, pire, que cela constitue un cas flagrant de discrimination ?"

Ce sera au Conseil d'État d'en juger. En attendant, Jean-Louis Borloo, regonflé, après une malheureuse période de dépression et de delirium tremens qui a suivi le dernier remaniement, promet déjà une grande tournée des buvettes des étapes du prochain Tour de France afin de présenter au peuple français le programme du PINARD pour 2012. Espérons que cette heureuse initiative citoyenne trouvera son public et aura plus de succès que, en son temps, la mémorable tournée du bus au colza de François Bayrou.

#Jean-Louis Borloo | #Rama Yade | #Nicolas Hulot | #UMP | #présidentielle 2012

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 08-04-2011

Jean-Louis Borloo lance sa campagne présidentielle par un grand apéro

suivant : 08-04-2011

Lapsus sexuel de Rachida Dati : sa langue glisse sur un gode

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales