Désinformations.com

Noël 2011 : Sophie la Girafe remplacée par Nicolas le Chamois

correspondance du Mont-Blanc
publié le 02-12-2011

Qui ne connait pas Sophie la Girafe ? Ce charmant jouet infantile dont le bruit caractéristique hante les premières années des enfants français. Une réussite haut-savoyarde, l'usine se trouvant à Rumilly à côté d'Annecy, à laquelle le ministère de la Haine Intérieure et des Croisades a décidé de mettre fin. En effet de sources bien désinformées, le lobby de promotion des chamois se serait rapproché du ministère pour invoquer un motif bien légitime : la girafe n'est pas un animal français de souche.

Offrez Sophie la Girage grâce à amazon.fr !

Elément aussitôt parvenu aux oreilles du Ministre qui s'en est pratiquement étouffé de rage. Une source bien désinformée du ministère nous a rapporté les paroles de Claude Guénant : "il n'est pas question que nous laissions les enfants français de souche avoir de tels jouets à Noël. Cela pourrait bien leur donner des mauvaises idées plus tard. Il faut trouver un prétexte pour empêcher ça et vite !"

Quelques jours plus tard la parade a été trouvée : invoquer les normes de sécurité drastiques allemandes sur les jouets auxquelles ne répond pas Sophie. Si tout cela venait à se confirmer, on murmure déjà que des prototypes de Nicolas le Chamois seraient déjà en cours d'étude en Haute Savoie avec l'approbation de Claude Guéant et prêts à être distribués avant le passage du Père Noël. Les emplois de l'usine de Rumilly sont sauvés grâce au modèle allemand.

#Sophie la Girafe | #Claude Guéant | #Haute Savoie

 

Correspondante du Mont-Blanc

lire tous ses billets

 

précédent : 02-12-2011

L'argent de poche selon Sigmund Dubonchoix et notre filiale financière, Désinfinance

suivant : 04-12-2011

La mort du footballeur Socrates ébranle le milieu philosophico-sportifs

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales