Désinformations.com

La Corée du Nord menace les îles Samoa qui ont supprimé le 30 décembre

du Rédacteur Suprême
publié le 30-12-2011

Situées dans l'océan Pacifique en limite de la ligne de changement de date, les îles Samoa ont décidé cette année de supprimer le 30 décembre afin de synchroniser leur calendrier avec l'Australie et de faciliter ainsi les activités commerciales et culturelles. C'est en effet beaucoup plus pratique de regarder les programmes de télé australienne du dimanche le jour même et non le lundi. Hélas pour les îles Samoa, cette décision de supprimer le 30 décembre, jour de célébration de la Saint Roger, n'a pas été du goût de Kim Jong-un qui a décidé de trancher la question par le feu nucléaire.

Dernier coucher de soleil avant l'apocalypse nucléaire sur les îles Samoa
CC Flickr - YXO

Le leader suprême semblait pourtant a priori favorable à la suppression d'une journée en 2011 qui permettait aussi aux îles Samoa d'être raccord avec le calendrier de la Corée du Nord. Peu de temps avant son inconsolable décès, l'infiniment regretté Kim Jong-il avait lui-même, dans sa sagesse himalayenne, accepté le principe du rapprochement des calendriers, à la condition expresse que "la date supprimée ne soit pas défavorable au rayonnement de la Corée du Nord". Hélas... faux pas ? Vile provocation ? Les îles Samoa ont jeté leur dévolu sur ce 30 décembre, jour de la Saint Roger et, donc, future journée internationale de la réconciliation sous la double égide de notre Rédacteur Suprême et du Leader Suprême nord-coréen.

Notre envoyée spéciale sur place, Mafaldah Dubonchoix, a interrogé les autorités samoanes sur ce choix pour le moins surprenant, alors qu'il y avait 364 autres jours candidats à la suppression tout aussi efficaces pour atteindre l'objectif. Tuilaepa Sailele Badchoice, porte-parole du gouvernement samoan, se confond en excuses : "comment pouvions-nous savoir que le très grand président Kim Jong-un serait proclamé Suprême ?" s'exclame-t-il avec l'accent du désespoir, "en plus toutes nos sources les mieux désinformées nous indiquaient qu'il serait Leader Universel". Les îles Samoa se déclarent prêtes à faire du 30 septembre un jour férié pour célébrer "éternellement" le désormais sacré "Saint Roger Day".

Des excuses et un engagement solennel qui pourraient ne pas suffire à calmer l'ire de la Corée du Nord : malgré un long entretien téléphonique avec Maître Roger, notre rédacteur suprême qui lui rapportait les propos recueillis par Mafaldah Dubonchoix, le leader suprême Kim Jong-un ne veut pas renoncer à bombarder les Samoa à l'arme nucléaire. "Tu comprends Roger, maintenant que tout est prêt, je ne vais pas ranger mes jouets avant d'avoir pu m'amuser un peu", a-t-il expliqué avec toute son implacable logique à son homologue bien désinformé.

#Corée du Nord | #Samoa | #Saint Roger | #Kim Jong-un

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 30-12-2011

Premier signe d'ouverture en Corée du Nord : Kim Jong-un fête la Saint Roger

suivant : 30-12-2011

Shakespeare était un imposteur : Marc Lévy chargé de ré-écrire Othello

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales