Désinformations.com

La régie publicitaire Google AdSense bloque le compte de Desinformations.com sur pression de l'Elysée

du Rédacteur Suprême
publié le 29-02-2012

Dans une campagne électorale où tous les mauvais coups droits paraissent autorisés, il semble bien que le web-journal satirique francophone de bon goût soit la cible des censeurs, ce qui serait le premier pas vers la dictature. Notre Rédacteur Suprême s'est en effet vu signifier aujourd'hui une sanction d'une rare violence : "nous avons désactivé la diffusion d'annonces Google AdSense sur votre site", lui indique un mail reçu ce 29 février 2012 à 10h07. L'incident est grave et prive l'association pour une désinformance globale de sa source de revenus, et par conséquent la décision de la régie publicitaire de Google prive aussi nos lecteurs fidèles des goodies (casquettes, clefs USB, mugs, stylos...) qui font leur bonheur depuis plusieurs années. Pour Thierry Dubonchoix, théoricien du complot, c'est sur la pression bien désinformée de l'Elysée que cette décision a été prise.

Le vrai visage de Google ?
CC Flickr - surrealpenguin

La publication hier d'un énième article, certes de bon goût mais illustré avec audace, concernant le godemiché en or de Liliane Bettencourt a été l'étincelle qui a fait déborder le vase. "Mais qu'est-ce que c'est que je devrais que je fais pas qu'il faut qu'on ferait pour qu'ils ferment leurs gueules ?" s'est exclamé le candidatissime Nicolas Sarkozy dans les couloirs du microcosme après la publication de l'article écrit par notre correspondant éponyme. Claude Guéant, ministre de la sécurité intérieure et des croisades, et Frédéric Mitterrand, ministre de Hadopi, ont imaginé la parade, infaillible selon ces fins esprits : couper les vivres. Une solution éprouvée qui a déjà fait ses preuves contre la délinquance en col blanc ou contre les Roms. "Dès qu'on attaque ces gens au portefeuille, ils rentrent dans leur pays sans demander leur reste", analyse Claude Guéant.

La régie publicitaire Google AdSense pouvait-elle refuser un petit service à l'Elysée, elle qui relaie sans état d'âme et jusque sur Desinformations.com des campagnes de l'UMP, de l'UNI ou encore de groupuscules proches du Front National se demandant doctement qui est responsable de la dette ? Bien sûr que non. "Et c'est même un plaisir de tacler le Rédacteur Suprême qui se fait un malin plaisir d'attaquer les mastodontes d'Internet, et pas seulement Google mais aussi facebook ou plus récemment twitter et Nadine Morano", s'amuse-t-on dans le comité de direction d'AdSense selon nos espions bien désinformés.

Néanmoins subtile, l'attaque ne s'en est pas prise directement à l'article sur le godemiché en or de Liliane Bettencourt mais incrimine un article encore plus pervers. Voici en effet le message que AdSense a envoyé :

Lors d'un récent examen de votre compte, nous avons découvert que la diffusion de vos annonces Google n'est actuellement pas conforme au règlement de notre programme (lien
EXEMPLE DE PAGE : http://encyclopedie.desinformations.com/dictionnaire.php?_d_id=38
Notez que cette URL n'est qu'un exemple et que les mêmes cas de non-respect peuvent exister sur d'autres pages de ce site Web ou d'autres sites de votre réseau.
CAS DE NON-RESPECT DÉCOUVERTS : Conformément au règlement de notre programme, les éditeurs AdSense ne sont pas autorisés à diffuser des annonces Google sur des pages présentant des contenus réservés aux adultes ou à un public averti. Les photos et les vidéos montrant des scènes de nudité ou d'activité sexuelle ne sont pas admises.
Voici quelques exemples :
* images obscènes ou provocantes ;
* langage cru ou indécent, y compris dans les histoires pour adultes ;
* conseils d'ordre sexuel ;
* sites fétichistes (fétichisme du pied, par exemple) ;
* produits ou jouets pour adultes ;
* annonces ou liens vers des sites externes à caractère sexuel.
MESURE PRISE : nous avons désactivé la diffusion d'annonces sur votre site.

Dans sa grande sagesse, notre Rédacteur Suprême a demandé à Google AdSense d'expliquer précisément de quel sorte d'obscénité (fétichisme du pied ? conseils d'ordre sexuels pour réussir dans sa vie professionnelle ?...) relève la définition de notre dictionnaire encyclopédique du mot "salaire" publiée en 2003, alors que l'adhésion à AdSense date de juin 2005.

Nous ne manquerons pas de tenir bien informés (exceptionnellement) nos lecteurs fidèles des suites de cette ténébreuse affaire d'Etat.

#Google | #publicité | #Maître Roger | #candidatissime | #Nadine Morano | #twitter | #facebook | #salaire

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 28-02-2012

François Hollande veut taxer les très riches : Liliane Bettencourt demande à déduire ses aides aux partis politiques et son godemiché en or

suivant : 01-03-2012

Florange : Arcelor Mittal nuance l'annonce de Nicolas Sarkozy d'une reprise par Google AdSense

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales