Désinformations.com

Florence Cassez libérée demande la nationalité belge

correspondance du Microcosme
publié le 24-01-2013

Quelques heures après la libération de la Française, les éditorialistes mexicains sont partagés entre la satisfaction de voir leur justice reconnaître ses erreurs, et déçus qu'elle n'ait pas sanctionné la culpabilité de la jeune femme : "Florence Cassez a admis sous la torture démocratique mexicaine avoir voté Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012", souligne Poncho Buenaeleccion, correspondant du grand quotidien désinformant de Mexico Al Informaccion Falsa. "Elle s'en va, libre mais UMP", titre le quotidien qui revient en détails ce jeudi sur la remise en liberté et le départ pour le moins précipité de Florence Cassez "qui n'a même pas pris le temps d'une petite cervesa de l'amitié", résume l'éditorialiste mexicain.

La prison de Florence Cassez : le scandale de la vétusté
CC Flickr - elienai

L'avocat de Florence Cassez a précisé à nos micros que "celle-ci une fois libérée et lasse des fajitas, a aussitôt évoqué la perspective de manger une assiette de frites", semant le trouble dans l'entourage politique de François Hollande.

Faut-il s'en alarmer ? De sources bien désinformées, Florence Cassez a bien demandé la nationalité belge "considérant que le taux marginal d'imposition à 75% est confiscatoire et que bouffer des frites avec Gégé, c'est fun". Florence Cassez n'a pas de patrimoine et "peut s'installer en Belgique sans dégrader les comptes publics", indique l'Elysée qui fait profil bas.

Privé d'accueil par le pouvoir socialo-irresponsable, Nicolas Sarkozy a manifesté sa très grande joie en apprenant la décision de Florence Cassez ce qui "prouve qu'est-ce que je dis que c'est vrai et que c'est pas possib' qu'on continue comme ça". Force est donc de constater : la libération de Florence Cassez est très politique. Thierry Dubonchoix, analyste politique stagiaire à l'Institut Désinformance et Opinion Francophones (IDOF), trace pour nous le thème du débat qui animera l'élection présidentielle de 2017 : "quelle TVA pour les frites et les fajitas ?" Un terrain bien glissant pour le candidat irresponsable sortant qui fait profil bas.

#Florence Cassez | #Belgique | #Mexique | #IDOF

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 22-01-2013

Fuite de gaz à Rouen : opération de neutralisation par les forces spéciales algériennes

suivant : 24-01-2013

Enfer de la Bibliothèque de France : le manuscrit de Sade sera bien gardé avec des chaînes

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales