Désinformations.com

Alerte orange de Météo France : le gouvernement placé face à ses responsabilités

correspondance du Médoc
publié le 24-02-2013

C'est une lettre insensée qu'a reçue ce matin Delphine Batho, ministre du redressement de l'écologie et du développement durable. Une lettre émanant de Jim Goodchoice, président de la très sérieuse et influente Weather Channel, chaîne météorologique américaine basée à Atlanta. Dans cette longue missive, Monsieur Goodchoice, qui déclare ne pas avoir "une fucking langue de bois", s'insurge contre le laisser aller des services de Météo France, qu'il accuse d'être "une bande de fainéants payés à ne rien faire qui travaillent trois heures par jour, le temps de lancer des alertes orange qui paralysent le pays et nuisent à la productivité des entreprises".

Carte de vigilance de Météo France

Seules, selon Jim Goodchoice, seuls "peut-être les marchands de café en tirent des bénéfices grâce à l'usage immodéré que font des machines à café les météorologues français pendant leurs six heures de pause quotidiennes les jours où ils ne sont pas en grève".

Une lettre pour le moins violente qui contient par ailleurs des menaces à peine voilées, Jim Goodchoice sous-entendant que ces alertes orange pour cause de neige pourraient être un frein aux investissements que devaient faire The Weather Channel en France. Basée à Atlanta, la chaîne américaine avait en effet laisser miroiter à la France la possibilité de profiter du savoir-faire du Vieux Sud en matière météorologique en mettant en place des températures moyennes toujours positives en hiver qui permettraient de faire de conséquentes économies d'énergie. Mais la fâcheuse tendance des services de Météo France à favoriser, à travers des alertes de plus en plus nombreuses, les chutes de neige, pourraient avoir un effet définitivement dissuasif pour Jim Goodchoice.

Delphine Batho a toutefois promptement réagi en mettant en avant les qualités du fleuron de la météorologie francophone de souche "qui a marqué de son empreinte la science météorologique internationale en alliant l'humour d'un Alain Gillot-Pétré et l'élégance d'une Évelyne Dhéliat". Mais après cette introduction polie, la ministre de l'écologie et du développement durable s'est montré à son tour incisive en rappelant à Jim Goodchoice que "The Weather Channel, c'est moins de 1% des consultations météo en France en période d'alerte orange" et que "face à des propos aussi déplacés, nous réagirons avec la plus grande fermeté : les températures positives et autres anticyclones en provenance du Golfe du Mexique, tout comme le Gulf Stream, seront inspectés avec la plus grande sévérité avant d'entrer sur le territoire national". Une déclaration qui, d'après Yves Dubonchoix, directeur du service météo de desinformations.com, laisse à penser que les températures moyennes en France pourraient ne pas remonter au-dessus de zéro avant le mois de mai au plus tôt, à moins qu'un accord soit conclu directement avec le Serviço Meteorológico des Açores, responsables de l'anticyclone du même nom.

Une bien mauvaise nouvelle qui laisse présager d'une fin d'hiver et d'un printemps rudes.

#météo france | #Delphine Batho | #anticyclone | #alerte orange | #productivité

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 23-02-2013

Scandale du lobby gay au Vatican : Benoît XVI était opposé au mariage pour tous

suivant : 24-02-2013

La NASA déconseille formellement aux voyageurs de se rendre à Rome le 28 février

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales