Désinformations.com

Ivre, un ministre socialiste fait une proposition de gauche en plein conseil des ministres

correspondance du Pays Cathare
publié le 15-03-2013

Un incident inédit s'est produit lors du dernier conseil des ministres du gouvernement socialo-irresponsable lorsqu'un ministre, visiblement sous l'empire d'un état alcoolique, a osé faire une proposition de loi clairement orientée à gauche. Cette proposition a été accueillie avec effroi par les autres ministres qui ont blêmi à la lecture de ce projet de loi. La colère a fait suite à la stupeur et la réaction de Jean-Marc Ayrault, premier des ministres irresponsables, a été à la mesure du crime commis par l'outrecuidant : le projet de loi a été immédiatement passé au pilori puis au broyeur et le ministre fautif a été envoyé manu-militari dans la cellule de dégrisement de l'hôtel Matignon qui n'avait pas été utilisée depuis Jean-Louis Borloo.

Palais de l'Elysée : sous les lambris, l'irresponsabilité socialiste
CC Flickr - jeffclavier

La teneur du projet de loi sacrilège n'a pas été rendue publique et les ministres sont restés muets comme des pierres tombales à la sortie du conseil des ministres. Même nos sources particulièrement bien désinformées n'ont rien lâché si ce n'est "je ne peux rien dire mais c'est très grave". L'identité du ministre incriminé n'a pas non plus filtré mais il s'agirait d'un ministre très connu du grand public. Notre rédaction a immédiatement pensé à Manuel Valls mais l'éventualité qu'il puisse commettre un acte vaguement de gauche semble a priori exclue. Ne voyant pas d'autres personnalités connues du grand public dans le gouvernement socialo-irresponsable nous sommes dans l'incapacité de vous désinformer sur le nom du ministre impie.

Quoi qu'il en soit, Jean-Marc Ayrault semble déterminé à rechercher les causes de ce nouveau couac. L'enquête a donc été confiée à la DCRI mais on peut d'ores et déjà avancer quelques hypothèses. Outre l'abus d'alcool qui semble évident dans ce cas-là, les experts estiment que le ministre aurait pu avoir des contacts répétés avec des gauchistes lors de visites en province pourtant interdites par la charte du ministre socialo-irresponsable.

La préoccupation principale du chef de gouvernement est actuellement d'éviter toute récidive qui pourrait entraver le redressement de l'austérité de la France. La mesure principale consistera à équiper la salle du conseil des ministres d'une serrure asservie à un éthylomètre pour éviter toute intrusion d'un ministre potentiellement désinhibé. Par ailleurs, un stage de cohésion gouvernementale au Centre National d'Entraînement Commando (CNEC) de Collioure (66) dirigé par l'inflexible Capitaine Gilles Dubonchoix, est prévu dès le mois d'avril. "Un petite marche commando de nuit dans les Albères balayées par la tramontane devrait leur faire passer l'envie d'émettre des idées de gauche", nous a confié le Capitaine Dubonchoix. Les premiers résultats tangibles sur l'action du gouvernement socialo-irresponsable sont attendus juste avant l'inversion de la courbe du chômage, ce qui fixe une échéance suffisamment lointaine et imprécise pour permettre aux ministres de s'adapter facile au "nouveau modèle français de gouvernance".

#ivre | #conseil des ministres | #Jean-Marc Ayrault | #Manuel Valls

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 15-03-2013

La NASA découvre des traces de vie en Syrie

suivant : 17-03-2013

La Dream Football League sera organisée partiellement en France

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales