Désinformations.com

Maurice Sendak : Max et les maximonstres préfiguration du gouvernement Ayrault

correspondance du Microcosme
publié le 10-06-2013

Maurice Bernard Sendak était né le10 juin 1928, il y 85 ans aujourd'hui, à Brooklyn. Il mourut le 8 mai 2012 à Danbury dans le Connecticut, suite au choc psychologique et cardiaque provoqué par la nouvelle de l'accident électoral de l'ex-présidentissime et sauveur du monde, Nicolas Sarkozy. Il est un auteur et illustrateur de littérature d'enfance et de jeunesse de souche, célèbre pour son album "Max et les maximonstres" publié en 1963. Une oeuvre prémonitoire de ce qui allait se passer en France après la nomination du gouvernement irresponsable de Jean-Marc Ayrault.

L'un de ses albums incontournables de 1970, "Cuisine de nuit" (In the Night Kitchen) a régulièrement subi la censure de souche parce qu'il présente des images d'un petit garçon gambadant nu en toute indécence, en compagnie d'adultes aux penchants gauchistes libertaires bien connus. Le livre, interdit dans plusieurs pays, servira de socle aux 60 engagements de François Hollande "pourvu que les dessins soient retouchés avec le jeune héros pourvu de couches, ce qui est une synthèse plus acceptable par toutes les composantes de la gauche jamais contente".

Maurice Sendak rencontre la consécration internationale avec "Max et les maximonstres" (Where the Wild Things Are) qui préfigure le gouvernement socialo-irresponsable-déviant : les représentations de monstres ministres aux dents pointues avides d'impôts inquiètent les parents conservateurs pour qui le mariage n'est pas pour tous. D'ailleurs, Maurice Sendak vivait depuis 1957 avec un psychanalyste, Eugene Glynn, qui est resté son compagnon jusqu'à sa mort en 2007. Il ne pourra donc pas l'épouser, grâce au combat mené par Frigide Barjot, "mais il s'en est fallu de peu pour que le couple se reproduise par des voies peu naturelles", confie, soulagée, l'égérie de l'intolérance nominée au prix Adolf Eichman 2013.

L'attirance de Sendak pour les aspects sombres, transgressifs, cauchemardesques de l'imaginaire enfantin fait de lui l'icône de la gauche irresponsable qui surfe sur les peurs des gens qui se lèvent tôt pour aller travailler dur pour plus grand-chose, ce qui fait fuir des millions de millionnaires vers la Belgique, quitte à prendre la nationalité russe. Une oeuvre majeure que l'on ne peut plus lire avec les mêmes yeux d'enfants depuis que le cauchemar est devenu réalité, en ce terrible 6 mai 2012.

#Maurice Sendak | #Max et les maximonstres | #gouvernement Ayrault | #accident électoral Nicolas Sarkozy | #Frigide Barjot

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 09-06-2013

L'amour est dans le pré : Fleur Pellerin exige des garanties de twitter

suivant : 10-06-2013

Le Qatar rachète le Cap d'Agde

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales