Désinformations.com

Ouvrir un compte bancaire en Suisse pour ne pas être nommé ministre

correspondance du Microcosme
publié le 12-06-2013

François Hollande, président irresponsable de la France, l'avait clairement annoncé lors de sa dernière conférence de presse : "il y aura peut-être ou pas un changement de l'équipe gouvernementale à qui je renouvelle toute la confiance et que je veux engager dans une vision à long terme de la France qui peut s'interrompre du jour au lendemain". Cette précision limpide de la pensée présidentielle donne une mesure réelle de la difficulté à être ministre de nos jours.

Banque, zone sensible
CC Flickr - Frédéric BISSON

Sans oublier la loi sur la transparence qui devrait "obliger chaque ministre à dire à huis-clos ce qu'il détient à l'étranger sans que ce soit rédhibitoire d'une nomination au poste de ministre révocable du jour au lendemain". Dans le même temps, la rémunération des ministres n'est pas orientée à la hausse et n'est assortie d'aucune stock-option. Le métier est donc de moins en moins prisé : "les Masters pro fonctions ministérielles se sont vidés depuis l'accident électoral du présidentissime Nicolas Sarkozy", note Karl Dubonchoix, professeur de sciences politiques.

Un climat anxiogène qui génère ses propres parades : Jean-Edouard Dubonchoixbancaire, conseiller en placements alpins, suggère ainsi aux politiques hésitants "pour ne pas être ministre, ouvrez tout de suite un compte en Suisse". L'opération peut coûter un peu d'argent (les banques suisses, de plus en plus exigeantes, demandent souvent des dépôts de quelques millions d'euros ou francs suisses, voire dollars), mais elle est un bouclier fiscal robuste contre la vie précarité ministérielle.

#François Hollande | #compte en Suisse | #banque suisse | #ministre | #bouclier fiscal

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 12-06-2013

Grève de la SNCF : les prévisions de trafic

suivant : 12-06-2013

La tempête solaire empêche les mariages gays

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales