Désinformations.com

Travail dominical : François Hollande met sa boîte à outils à disposition des bricoleurs du dimanche

correspondance du Microcosme
publié le 02-10-2013

Le gouvernement a choisi de temporiser sur le dossier explosif du travail le dimanche, confiant une mission de concertation à l'ancien président de la Poste, Jean-Paul Bailly, dont les conclusions sont attendues pour fin novembre. La mission confiée à ce fin connaisseurs de la distribution dominicale de courrier est précise : faire l'inventaire de la boîte à outils promue par le président irresponsable François Hollande. Il lui faudra établir qu'elle contient bien tous les instruments nécessaires pour la mettre à disposition des bricoleurs du dimanche afin d'apaiser les enseignes de bricolage, très anxieuses à l'idée que les bricoleurs du dimanche soient en manque d'outils : tournevis fiscal, marteau foncier, clou pour la crucifixion des emplois, scie égoïne d'amputation de pouvoir d'achat, étau des charges sociales, etc.

La boîte à outils de François Hollande
CC Flickr - Frédérique Voisin-Demery

À l'issue d'une réunion lundi à Matignon entre le Premier ministre irresponsable, et les ministres Sylvia Pinel (redressement irresponsable du commerce), Michel Sapin (redressement irresponsable du travail), Benoît Hamon (redressement irresponsable de la consommation) et Pierre Moscovici (redressement irresponsable de l'économie), Jean-Marc Ayrault (redressement irresponsable de l'irresponsabilité) a rappelé que "en aucun cas on ne pourra toucher à cette règle du droit dominical à se fracasser les doigts à coups de marteau ni s'ouvrir la jambe jusqu'à l'os en oubliant de verrouiller la sécurité de sa scie sauteuse. L'enjeu, c'est le droit constitutionnel de la liberté du bricolage, clef de voûte du pacte républicain."

Marisol Touraine, ministre du redressement irresponsable de la santé, a toutefois tenu à préciser qu'en cas de "blessure dominicale par bricolage amateur, la sécurité sociale ne prendra plus en charge les soins qui resteront à la charge de l'amateur d'automutilation. Et cela vaut pour l'usage dominical des tondeuses, sachant que par ailleurs aucune réglementation ne précise encore les heures légales d'ouvertures dominicales." Un nouveau couac gouvernemental qui risque de faire monter au créneau le Syndicats Autonome Unitaire des Tondeurs Dominicaux Experts en Pelouses et Ustentiles de Coupes Extérieures (SAUTDEPUCE) : "si le repos dominical est un principe essentiel en termes à la fois de protection des salariés et de cohésion sociale, tondre sa pelouse le dimanche fait partie de ces traditions françaises qui tissent ce lien social unique en son genre entre voisins", a ainsi souligné Martin Dubonchoix, secrétaire général du SAUTDEPUCE dans un communiqué de presse.

#travail dominical | #ouverture le dimanche | #bricolage | #boîte à outils

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 02-10-2013

Manuel Valls : les cinéastes français n'ont pas vocation à faire des films intéressants

suivant : 02-10-2013

Un sondage IDOF montre que les électeurs de droite sont vraiment de droite

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales