Désinformations.com

Le parcours du Tour de France 2014 manque d'autoroutes

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 23-10-2013

L'essayiste Alain Minc, toujours aussi intelligent et provocant bouscule une fois de plus nos convictions en posant des questions légitimes sur le parcours du Tour de France 2014. Et il y répond. Au travers de son analyse, il dévoile et propose des remèdes à ce qu'il est convenu d'appeler le "mal français". Après avoir salué le départ du Tour en Angleterre et le passage par Londres, capitale de la finance européenne, l'essayiste va plus loin : "il faut que le Tour passe par les routes immenses qui relient Pékin à Singapour, là où se fait réellement l'innovation industrielle et sportive mondiale". En effet, ce ne sont pas les Européens, ni même les Américains, qui ont ravi le plus de médailles aux jeux Olympiques  c'est la Chine. C'est à travers l'émigration vers des terres lointaines où la croissance est encore vive que "la jeunesse qui regarde le Tour doit s'identifier pour construire une Terre de d'innovation et d'économie positive".

Des cyclistes sur une départementale : une image du passé, selon Alain Minc
CC Flickr - Flowizm

Alain Minc enchaîne avec une critique du passage par les routes pavées du Nord : "Les pavés, c'est le passé, les jeunes sont demandeurs d'avenir". Il faut traverser le Nord sur une belle route. Et l'essayiste déclare que le Tour, à défaut d'aller jusqu'en Chine en 2014 -les progrès de la médecine sportive ne le permettant pas encore - devrait partir de l'Angleterre (c'est fait), traverser le Scientipôle de Grenoble, traverser l'Espagne, remonter vers l'Allemagne et se terminer à Berlin, coeur de l'Europe créative et audacieuse. Et comme le chemin est long, il faut éviter les routes tortueuses et suivre les autoroutes.

Président du Conseil d'Administration de la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (SANEF), Alain Minc est bien placé pour défendre sa vision auprès de ses collaborateurs. Depuis quelques mois, un club de réflexion financé en partie par la SANEF et dédié aux parcours sportifs s'emploie à travailler du mieux possible en harmonie avec les autorités démocratiques françaises.

Gageons que dès 2015, le Tour renouera avec les valeurs de la modernité.

NDLR : des lecteurs nous ont fait remarquer que le terme d'"économie positive" employé au début de cet article serait en fait un emprunt à un autre essayiste français.

#Tour de France 2014 | #parcours Tour de France | #carte Tour de France | #Alain Minc | #autoroute

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 22-10-2013

La famille de Leonarda expulsée en raison de ses activités pour la NSA

suivant : 23-10-2013

Christine Lagarde le promet : je ne mettrai plus la tête dans le micro-ondes

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales