Désinformations.com

Mission du Centenaire : les premières célébrations

du Professeur Bang
publié le 08-01-2014

Ce début d'année 14 vient d'être marqué par le coup d'envoi des célébrations de la Mission du Centenaire qui, rappelons-le, a pour objet de rappeler à notre jeune génération le sacrifice des poilus ; et à cet égard on ne peut que se féliciter du renouveau de la mode des barbes de trois jours, n'en déplaise à Marine Le Pen. Ceux qui le savent ne l'ignorent pas : un épisode peu connu de l'année 1914, constituant sans aucun doute une répétition générale de la sanglante boucherie des années qui vont suivre, s'est déroulé au sein même de la capitale.

Ouverture des soldes : notre Rédacteur Suprême écoule ses stocks de vieux tweets
CC Flickr - Ma Gali

Dans la nuit du 7 au 8 janvier 1914, quelques éléments de la première brigade des dragons de la Meuse (dont on ignore d'ailleurs ce qu'ils foutaient là) prend position face à l'angle de la rue du Bac et de la rue de Sèvres. Selon des renseignements convergents obtenus du Centre Interprofessionnel des Achats (CIA), l'ennemi se terre non loin, et il faut l'en déloger.

La lune est cachée dans la brume, mais laisse une très confuse lueur à laquelle l'oeil s'habitue à tâtons. Bientôt, les premiers rayons de l'aube rappelleront au commando que le Soleil apparaîtra, inexorable. Le stress monte dans les rangs des fantassins. Mais déjà Aurore attelle Phaéton et Lampos au char de Hélios et s'apprête à ouvrir les portes du jour. Un vent glacé et sombre, sinistre, se diffuse dans les rues blêmes qu'il faudra arpenter, tandis que la brume tamisera la lumière blafarde du petit matin d'hiver. Et le signal est donné : c'est l'assaut ! Le commando se rue, prend rapidement possession des lieux ! L'ennemi est bouté hors du bâtiment, jusque-là occupé par les magasins du Bon Marché. C'est une première victoire, qui en précédera d'autres, tout aussi glorieuses.

Ainsi, pour célébrer le centenaire de la prise du Bon Marché, des milliers de citoyens et de citoyennes viennent, chargés d'émotion, de refaire les gestes de leurs glorieux ancêtres, et monter à l'assaut du Bon Marché, lors de la cérémonie des Soldes qui s'est tenue au petit matin.

"La paix étant revenue sur notre continent, nous ne pouvons que nous réjouir de ce que la période des soldes ait succédé à celle des soldats", vient de déclarer François Hollande, décidément très en verve dès qu'il s'agit de manier le jeu de mots de bon goût.

#centenaire | #1914 | #Bon Marché | #soldes

 

Professeur Bang

lire tous ses billets

 

précédent : 07-01-2014

Dieudonné sera sur scène jeudi soir à Sotchi, assure son avocat

suivant : 08-01-2014

En période de soldes, s'inspirant de Simone de Beauvoir, les femmes nues obtiennent de meilleures promotions

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales