Désinformations.com

Réforme territoriale : Angela Merkel propose sa carte des régions françaises

du Rédacteur Suprême
publié le 30-10-2014

Avec son souci légitime de simplicité et d'efficacité économique, la chancelière européenne a donné son avis constructif sur la réforme territoriale soutenue par le gouvernement socialiste irresponsable de Manuel Valls. Après son définitif "Trop à l'ouest", comme l'exposait dans nos colonnes notre correspondant à Saint Soluteur lès Turin, soutenu en cela par Christiane Dubonchoix, consultante pour les questions régionales et la pluie dans le Morvan, Angela Merkel a utilisé le site Internet de notre ami André Guérande, récemment interviewé par notre Rédacteur Suprême , pour dessiner sa carte de "Frankreich" selon elle.

La carte de France selon Angela Merkel

Le découpage d'Angela Merkel a le mérite d'être simple, lisible, en se raccrochant à des fondamentaux historiques indiscutables. "Je vois une France découpée en deux régions équilibrées", indiquait en fin de matinée Angela Merkel à ses conseillers pour les questions régionales lors d'une conférence au bord du lac de Wannsee dont l'ordre du jour était "établir une solution finale au problème du découpage des régions françaises". D'une part, l'Alsace et la Moselle seront réunifiées à leur milieu naturel germano-rhénan, d'autre part le reste, "sans sous-régions inutiles et compliquées trop à l'ouest". La menace des bonnets rouges parachutistes qui promettent de sauter sur Berlin en représailles ne fait pas frémir la chancelière européenne : "une fois atterris, nous les repousserons jusqu'à Zuydcoote", a-t-elle promis.

Angela Merkel envisage à terme d'autres simplifications régionales : l'Espagne, le Portugal et le Maroc réunis en une région "simple et homogène", l'Italie retrouverait ses terres irrédentes jusqu'à l'Albanie, voire la Grèce au nom de "l'héritage antique", l'Autriche, la Hongrie, la République Tchèque, la Slovaquie et la Pologne feraient l'objet d'un "Anchluss de progrès économique" avec leur mère patrie, les pays baltes seraient rendus à la Russie, les pays scandinaves seraient unifiés comme l'espérait Odin en son temps, le Royaume-Uni disposerait de la possibilité de tenir un référendum d'autodétermination pour quitter l'Europe.

"On y ferra enfin klaire", s'est enthousiasmée Angela Merkel devant un public de conseillers conquis par sa vision d'une Europe simple et lisible.

#Angela Merkel | #réforme territoriale | #carte des régions | #André Guérande | #Wannsee | #bonnets rouges

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 30-10-2014

Angela Merkel refuse les nouvelles régions françaises qui sont «trop à l'ouest»

suivant : 03-11-2014

Woman tax : les femmes paient leur plug anal plus cher que les hommes

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales