Désinformations.com

Nicolas Sarkozy critique la gestion du Tour de France par François Hollande

du Rédacteur Suprême
publié le 22-07-2015

Le président de l'ex-UMP poursuit l'offensive tous azimuts contre François Hollande, élu après l'accident électoral du même ex-présidentissime en mai 2012. Alors que Christopher Froome intrigue les astrophysiciens qui se sont penché sur ses performances, la peur gagne l'équipe Sky qui est confrontée à l'hostilité croissante des spectateurs. Regards haineux, quolibets, jets d'urine, menaces à l'arme blanche, bazookas pointés contre les coureurs de Sky... une situation jugée indigne par Nicolas Sarkozy qui prend la population à témoin : "il attend quoi, Hollande, pour que Chris Froome et ses équipiers ils peuvent faire le Tour de France en toute sécurité ?".

Encore une agression contre Chris Froome
CC Wikimedia

Lors de déplacements remarqués à l'étranger, le conférencier préféré du Qatar avait déjà vertement critiqué la gestion par François Hollande de la crise ukrainienne et de la vente des Mistral à la Russie "que ça n'a aucun rapport", de la crise grecque "qu'il ne fallait pas négocier avec les terroristes de Syriza", de l'emplacement de l'Algérie et de sa frontière commune avec la Tunisie "que Hollande il est incapable que ça change alors que c'est nos anciennes colonies", de l'expansion de Daech "que je sais comment qu'il faut faire contre mais que je ne peux rien dire avant mai 2017 pour des raisons de sécurité électorale qu'elles sont évidentes", des ventes insuffisantes de Rafales "que j'ai obtenu bien plus de promesses cumulées d'achat que lui il en a vendu, alors ça va, hein, il faut que les socialistes ils sont modestes".

En politique intérieure, l'ex-présidentissime a aussi critiqué la gestion des portiques écotaxe "que c'était une mauvaise idée socialiste", des ronds-points "qui tournent trop sur la gauche", du protocole "indigne de moi" lors du 11 janvier ou, plus récemment, du cours du boeuf "qu'on prend les Français pour des veaux".

Pour Nicolas Sarkozy, la multiplication des agressions de Froome et ses équipiers sur le Tour de France "relève de la responsabilité de Hollande qu'il est pas capable que des paisibles sportifs ils peuvent faire du vélo en France". L'ami de Lance Armstrong réclame "un Grenelle du Tour de France" qui devra commencer par un déploiement policier "adapté aux enjeux". Dans l'attente de son retour au pouvoir après la future débâcle électorale de son rival héréditaire en 2017, Nicolas Sarkozy demande un moratoire sur le Tour de France, qui serait suspendu jusqu'en 2018, "le temps de reprendre tout ça en mains".

#Nicolas Sarkozy | #François Hollande | #Christopher Froome | #Tour de France

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 20-07-2015

Caen : les éleveurs menacent de bloquer l'Amour est dans le pré

suivant : 23-07-2015

Xylella Fastidiosa : des barrages en Corse pour lutter contre la bactérie tueuse d'olivier

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales