Désinformations.com

Attaques à l'arme blanche : Nadine Morano dénonce le complot visant la race française

correspondance du Microcosme
publié le 22-10-2015

Cette fois-ci, c'est en Suède, "pays de race blonde" selon Nadine Morano. Après les multiples attaques à l'arme blanche en Israël, aux Etats-Unis contre le héros du Thalys, et en France, à Corbeil-Essonne, "banlieue de race musulmane" selon la même, un homme masqué et armé d'un sabre, dont l'identité raciale et le mobile islamo-raciste sont à cette heure inconnus, a attaqué une école du sud-ouest de la Suède. L'agresseur a été neutralisé par des tirs de la police. Le drame s'est produit jeudi matin à Trollhättan, petite ville au nord de Göteborg. Nadine Morano, en fine analyste politique, a senti le danger pour la race blanche française : "nous ne devons en aucun cas confondre les armes blanches avec notre race blanche française" déclare-t-elle, inquiète d'une assimilation populiste.

L'arme blanche n'est pas vraiment blanche : la preuve !
CC Wikimedia

Dans un communiqué de presse, la députée européenne prévient : "les Français sont de race blanche mais ces armes ne sont pas blanches, elles sont de couleur acier, donc grises, ce qui est très différent : on ne peut donc croire que la race blanche s'en prend par les armes blanches aux enfants et enseignants blancs... Arrêtez ce procès implicite : mon amie grise est d'ailleurs consternée par les titres des journaux. Il ne faut plus parler d'armes blanches : chacun comprend que les médias judéo-maçonniques veulent salir le blanc pour mieux couvrir les méfaits de leur propre race."

"Toutefois", ajoute la députée européenne de race blanche, "je note que la couleur des armes à feu, bien plus dangereuses, est très sombre, brune, voire noire, ce qui en dit long sur le lien entre couleur et dangerosité. Certes, nous devons respecter la biodiversité des armes mais je note que Barack Hussein Obama n'arrive pas à endiguer les massacres ni aux armes brunes ou noires, ni aux armes grises... La survie gaullienne de notre nation blanche passe par la suppression des couleurs non blanches."

Dans le microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, il faut désigner une arme par sa vraie couleur pour éviter les confusions de races.

#Nadine Morano | #race blanche | #complot | #Suède

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 17-10-2015

Avec l'entretien professionnel, quelle place pour l'écarteur anal ?

suivant : 27-10-2015

Viandes rouges et charcuteries cancérogènes : à Paris, écraser son steak sur le trottoir coûtera 68 euros

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales