Désinformations.com

Dans son livre, Nicolas Sarkozy donne raison aux Français d'avoir voté Hollande en 2012

du Rédacteur Suprême
publié le 24-01-2016

"Les gens ils ont eu raison qu'ils ont voté pour Hollande tellement que j'ai fait des conneries", confesse l'ex-présidentissime dans son livre-confession. Du yacht de Bolloré au pôv' con du salon de l'agriculture, sans oublier le bouclier fiscal ou les 35 heures non abrogées, Nicolas Sarkozy le reconnaît lui-même : "si j'aurais pas été moi, j'aurais pas voté pour moi vu comme mon septennat il a été nul". Il reconnaît ses erreurs, tout en rappelant qu'il a toutefois sauvé la planète du crash financier global en 2008 et que "sans vouloir dire du mal et tout amalmagouiller, il n'y a pas eu d'attaques terroristes du genre Charlie ou Bataclan quand j'étais présidentissime", même si "les actes isolés de Mohamed Merah ils se sont produits quand tout le monde il avait compris que ce serait Hollande le prochain président". Mais il n'y a pas que l'autocritique constructive, "La France pour la vie" esquisse aussi le discours du futur candidat de 2017.

Nicolas Sarkozy, qui a évolué

"J'ai déjà réfléchi à mon slogan, Mamezelle Dubonchoix", confie Nicolas Sarkozy à notre stagiaire Charlotte Dubonchoix, qui évoque "avec le changement, tout est possible", ou encore "la Force, c'est maintenant".

"Maintenant que j'ai évolué, mon ennemi, c'est la finance, Mamezelle Dubonchoix", promet celui qui avait moralisé le capitalisme mais que personne n'avait écouté à l'époque, qui promet aussi que "enfin les couples homosexuels pourront se garer sur les parkings de supermarchés sans être stigmatisés", tout en rappelant que, s'il ne change pas à nouveau d'ici 2017, il en finira avec l'assistanat et les 35 heures. Le président de sa famille politique se donne en revanche encore "le temps de la réflexion et du changement d'avis" concernant la déchéance de la nationalité qu'il soutient sous conditions aujourd'hui "mais que ça pourrait être très compliqué en 2017 si les conditions qu'elles évoluent".

"La France pour la vie", un livre qui relègue donc au second plan, voire plus loin encore, les livres d'Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Copé ou Nadine Morano : le leaderissime de sa famille sort plus que jamais renforcé de l'épreuve de l'écriture et redonne l'espoir à la France à qui il donne donc raison de l'avoir sorti de l'Elysée en 2012, "que ça m'a permis d'évoluer autrement que j'aurais fusse".

#Nicolas Sarkozy | #livre | #La France pour la vie | #François Hollande

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 20-01-2016

Plan social à Daesh : des négociations explosives

suivant : 26-01-2016

La démission d'Emmanuel Macron affole les marchés

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales