Désinformations.com

Sarkozy et les ploucs : nos révélations

correspondance de Weimar
publié le 27-10-2016

Non, il ne l'a pas dit. Désinformations.com peut l'affirmer avec 17 ans d'expérience en désinformance quotidienne de référence : Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime déchu par l'accident électoral que l'on sait, n'a jamais jamais jamais dit «mes électeurs sont des ploucs». Pas plus qu'il n'a invité naguère une collaboratrice de l'Elysée à certaines galanteries bien de chez nous en vue de se détendre de tout le stress accumulé lorsqu'il sauvait le monde et moralisait le capitalisme. Désinformations.com n'en restera pas là et compte bien se lancer également dans le grand pugilat médiatique en portant plainte à son tour en diffamation contre les proses de l'Obs et de Paris Match qui ont publié force démentis et excuses de l'impétrant.

La gare de chez les ploucs attend Nicolas Sarkozy
CC Wikimedia

Apparemment, si l'Obs écrit souvent de bon goût, il lui manquera toujours les deux autres piliers fondamentaux de la désinformance : le caractère drôlatique et la fausseté. Alors que Paris Match vient de montrer avec brio qu'il ne maîtrise que ces deux là. Seul Maître Roger, fondateur et rédacteur suprême de Désinformations.com, vous garantit les trois à la fois : humour, fausseté et bon goût. Cessez donc, lecteur, de perdre votre temps en lecture de querelles maternelles entre journaleux bac - 2, et abonnez-vous gratuitement au seul journal avec des vrais morceaux de bac 6 dedans et sans avertissement anti adblock !

Or donc, à la suite de notre démenti désinformant, l'ex-présidentissime a écrit une missive à la rédaction pour la remercier de son «soutien inattendu mais que je l'apprécie les vrais hommes qu'ils sont loyals, alors que je sais que c'est pas facile que pour vous de reconnaître que j'ai pas menti». Non, en effet, Nicolas Sarkozy ne ment jamais, comme peut en témoigner un de ses fidèles soutiens et ancien membre de la rédaction, notre correspondant à Guernesey, précocement disparu en toute transparence au fond d'une cellule psychiatrique, au moment de la tromperie... pardon, campagne électorale de 2006-2007.

Au sein de la rédaction, avec des vrais morceaux de bac 6 dedans, on se réjouit -avec un soupçon de perversité, il faut bien le dire- que le candidatissime aux primaires de la droite se satisfasse officiellement d'être soutenu par les professionnels de la désinformation, confirmant ainsi son rôle de leader de la génération D.

D comme détestable.

A Weimar, on a confiance dans les ploucs de ce pays : ils ont déjà jugé le factieux une première fois, ils rejugeront en appel.

#Maître Roger | #Nicolas Sarkozy | #Obs | #Paris Match

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 18-10-2016

Dieu adresse un rappel au règlement à Marc Zuckerberg

suivant : 29-10-2016

Nicolas Sarkozy fête l'anniversaire d'Astérix et refuse le changement d'heure

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales