Désinformations.com

Crise eschatologique : le corps du Christ retrouvé dans son tombeau

correspondance de Weimar
publié le 30-10-2016

Stupeur et tremblement à Jérusalem dans l'Eglise du Saint Sépulcre, objet de toute l'attention de l'Humanité en cette heure où les archéologues tentent un acte fou : ouvrir le tombeau de Dieu. Ils y ont trouvé le squelette de Jésus, confirmant ainsi une hypothèse avancée depuis 1809 par le mouvement anarchiste : Dieu est mort. «C'est pas d'chance, hein !» nous déclare Ibrahim Alkhiarassahih, 185ème dernier survivant le plus gradé de Daech, qui tente ainsi de rebondir sur cette découverte après la déroute des salafistes à Mossoul. «Il n'y a de Dieu qu'Allah, et on vient d'en établir la preuve», se réjouit-il au nom de l'organisation terroriste.

Le lieu de la crise
CC Flickr - Philippe-Alexandre Pierre

«Pas si vite, mon gaillard !», s'exclame, pipe à la bouche, le Pope papiste Pie XIV, C XVI, qui assène que «la présence réelle du corps du Christ ne contredit pas la résurrection de son âme auprès du Père». A quelques semaines de Noël et quelques encablures de Bethléem, il suffit d'y croire, c'est aussi simple que cela, pour ne pas démoraliser le commerce religieux avant les soldes d'hiver.

«Gardez-vous de juger, de crainte d'être jugé», tempère Léon Dubonchoix, archéologue de l'Université d'Athènes, «car à côté du corps du Christ -auquel il manquait une côte comme à tout homme- on a trouvé un rompi», une preuve supplémentaire de la transsubstantiation de Dieu dans le sépulcre de Jésus, selon le scientifique. Car n'a-t-on pas dit : «il prit le pain ET le rompi» ?

Le débat reste donc largement ouvert et les paris aussi sur le futur vainqueur de l'affrontement millénaire des trois religions monothéistes au pied du Golgotha, nombril du monde théologique.

A Weimar, on est en confcall avec l'Immensité du Tout de Toute Eternité, communément appelé Dieu, pour lui demander si on ne pourrait pas un peu renouveler le mythe pour l'adapter à la compréhension des hommes du XXIème siècle. Dieu n'a pas répondu, comme à son habitude, mais a bien fait sentir à l'Homme qu'il est et restera libre de ses choix, qu'il s'agisse des histoires de clous ou de foulard pour les enfants, de le représenter en barbu chenu, en triangle d'or borgne ou en brume flottante sur la Tamise, ou même de déclencher la troisième guerre mondiale pour quelques gouttes de pétrole.

#Jésus Christ | #Jérusalem | #Dieu

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 29-10-2016

Record mondial du saut en parachute le plus court

suivant : 03-11-2016

Le fichier TES ouvre la voie aux statistiques ethniques

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales