Désinformations.com

Violentes échauffourées autour de l'ambassade de France à Washington

correspondance de Houston (Texas)
publié le 11-02-2003

De nombreux "jeunes patriotes" américains réclamant une intervention directe en Irak sans l'accord des Nations Unies assiègent depuis ce matin l'ambassade de France à Washington. Armés de rails de chemin de fer, de goudron et de plumes, ils déclarent vouloir "apprendre les bonnes manières" à Monsieur de Villepin.

L'ambassade de France à Washington
CC Wikimedia

La manifestation avait pourtant débuté dans une ambiance bon enfant, au son des traditionnels accords country hérités des plus glorieux épisodes de la lutte contre la barbarie indienne.

Puis, alors que le personnel de l'ambassade tentait maladroitement de débloquer la situation en proposant une dégustation gratuite de Munster, les premiers slogans anti-français ont commencé à fuser : "à chacun son Français", "nous voulons Bush", pouvait-on lire sur les banderoles improvisées.

Un des leaders de la manifestation, diplomate dans le civil, a bien voulu nous expliquer les motifs d'un tel ressentiment : "nous commençons à en avoir assez de tous ces aristocrates français qui, depuis Monsieur de Lafayette, prétendent s'ingérer dans la gestion des intérêts américains partout où ils sont en danger. C'est une attitude purement colonialiste, ce démon permanent de la vieille Europe. Cela fait bientôt 230 ans que nous avons acquis notre indépendance, il faudrait s'en rappeler, et nous en avons tout simplement assez des leçons de démocratie que vous prétendez nous donner".

Le quai d'Orsay, sans ordonner l'évacuation des ressortissants français, recommande à tous ceux dont la présence n'est pas indispensable aux Etats-Unis de venir plutôt passer leurs vacances de février à la montagne.

#ambassade | #France | #Washington | #munster

 

Correspondant à Houston (Texas)

lire tous ses billets

 

précédent : 10-02-2003

Et à la fin, le père Noël arrache le sparadrap du coléoptère !

suivant : 11-02-2003

L'Etat-major américain affine sa stratégie de communication

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales